Prison de Fleury-Mérogis : MAF, La détenue aux 22 CRI

 

Depuis le 22 avril 2018, une détenue de la MAF ne cesse de faire parler d’elle et c’est bien un nouvel incident qui vient se rajouter aux nombreux compte-rendus d’incident que collectionne celle qui est devenue « LA casse pied de la MAF »

 

Aujourd’hui encore, lors du retour de sa promenade isolée, la détenue s’en est de nouveau prise aux surveillantes sans aucune raison en assenant plusieurs coups de pied au niveau de la cuisse de notre collègue malgré la présence du gradé !

 

Et pourtant, les mesures ont été prise pour « gérer » ce profil classé violent à outrance. Depuis la semaine dernière, elle n’est plus en gestion équipée, est confinée en cellule avec promenade isolée à l’autre bout de la détention et tous ses déplacements se font avec deux agents plus un gradé. Cette même détenue avait déjà porté des coups au niveau du thorax de notre collègue il y a deux semaines !

 

Visiblement, cette caractérielle est devenue ingérable,

et l’absence de quartier disciplinaire n’arrange pas les surveillantes de la MAF !

Vingt-deux Comptes Rendus d’Incident en 1 mois et demi !

 

Le bureau local Force Ouvrière réclame le transfert de cette « énergumène » que rien ne semble stopper. La pression et les enjeux sécuritaires qui se jouent actuellement sur ce bâtiment ne permettent plus de faire face à une détenue qui monopolise une attention et une gestion devenue dangereuse pour les personnels.

 

Le bureau local Force Ouvrière apporte tout son soutien à notre collègue Mary et l’accompagnera dans ses démarches juridiques et administratives.

 

Le bureau local Force Ouvrière interpelle une nouvelle fois les plus hautes instances sur la position de la Maison d’arrêt des Femmes où l’ambiance est devenue ingérable sinon explosive.

 

Entre les TIS trop nombreuses, les agressions, le turn-over en personnel et un absentéisme en hausse, l’absence d’une remise à niveau sécuritaire, des miradors fermés depuis trop d’années, un Quartier Disciplinaire OUT… la liste est longue !

 

Les surveillantes sont à bout et ne pourrons attendre plus longtemps, car nous craignons tous que la situation ne devienne incontrôlable !!!

 

La MAF ne doit plus être « la poubelle pénitentiaire » sans que ses moyens et sa situation ne soient pas réévalués et stabilisés !

 

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr