Prison de Bois d'Arcy : Le ton est donné !

 

L'été s'annonce chaud à bois d'Arcy

 

Ce mercredi 30 mai 2018, le personnel, a pu se rendre compte de ce qui l’attendez prochainement avec l’arrivée des beaux jours et la fin du ramadan...

 

A 7H30, au Quartier Arrivant, un détenu menace le surveillant avec un couteau fourni avec son paquetage pour avoir des cigarettes.

 

A 8H20, une surveillante se fait menacer pour une douche médicale. Mécontent que la surveillante lui ait expliqué qu'il était sur la liste d'attente et que de ce fait il n'avait pas de douche, celui-ci s’emporte et lui dit : "tu vas voir petite salope, moi j'ai la douche médicale et je l'aurai même si pour ça je dois taper ». Après ces menaces, Il pose sa tête contre celle de la surveillante, et l’envoie valser contre le mur. Alors qu'il se fait menotter pour monter au QD, il essaye de nouveau de s'en prendre à notre collègue, l'insulte et la menace. Quel homme, waouh, s'en prendre à une femme…

 

A 9H40, un détenu qui ne devait pas descendre en promenade et rester en cellule pour une convocation greffe, est tout de même sortie de force, en arrachant au passage les clés du surveillant tout en le mordant à la main. Dracula a fini lui aussi au QD…

 

A 10H10, les ELAC et une deuxième équipe sont obligés de s'équiper pour aller chercher deux détenus dans leur cellule. Les deux comparses étaient très excités, ils avaient une barre de fer pour casser du surveillant (une barre de fer, normale dans une cellule…). Ils ont commencé par défoncer l’œilleton et attendaient décidés à en découdre avec les surveillants tout en tapant à grands coups dans la porte avec la barre de fer. Tout est parti là aussi d'un refus de douche, ils ont crié au surveillant : " je vais te mettre la barre de fer dans le cul, viens me donner la douche fils de pute". Bien sûr demandé avec une telle gentillesse difficile de refuser, non mais sérieux…

 

Face à cette situation, il ne fallait pas prendre de risque et la gestion de l'incident a été parfaite. Les ELAC ont pris la deuxième équipe sous leur aile en leur expliquant quoi et comment faire avant l'intervention.

 

Le bureau Local FORCE OUVRIERE tient à féliciter l'ensemble des personnels tous corps et grades confondus qui ont une fois de plus montré leur solidarité et leur professionnalisme, face à ces incidents qui auraient pu très mal finir.

 

Le bureau Local FORCE OUVRIERE remercie l'encadrement qui a été présent dès les premiers incidents et qui est resté aux côtés des agents.

 

Le bureau Local FORCE OUVRIERE exige que les détenus qui ont agressé les collègues soient condamnés à la peine maximale au quartier disciplinaire, qu’ils soient poursuivis, sur le plan pénal, et qu’ils soient transférés à l'issue du Quartier.

 

FORCE OUVRIERE, Toujours à vos côtés !

 

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr