ÉQUIPES DE SÉCURITÉ PÉNITENTIAIRE , vers la rédaction d'un statut et d'une doctrine d'emploi...

29/05/2018

 

FORCE OUVRIÈRE l’écrivait le 14 mai dernier ! Après avoir favorisé l’emploi de chauffeurs contractuels pour des PREJ de la DISP de Paris et de Dijon, la DAP relance enfin les discussions autour des Équipes de Sécurité Pénitentiaire, non sans mal.

 

Voilà près d’un an que nous avons alerté la DAP et le ministère quant à l’impérieuse nécessité d’avoir un réel projet ambitieux, relatif aux missions extérieures. Comme FO Pénitentiaire l’a toujours ouvertement dit, nous sommes favorables à l’évolution de nos missions, et nous sommes aussi persuadé que le ministère et la DAP ne vont pas assez loin dans l’attribution de nouvelles prérogatives, puisque nous préférons un statut et des prérogatives conforme à celle d’une Police Pénitentiaire.

 

Il n’en reste pas moins que FO Pénitentiaire n’oublie pas les fondamentaux du métier : la coursive ! Et ce n’est pas la stratégie pluriannuelle (2018 – 2022) de ressources humaines du ministère qui va changer cela, encore moins le relevé de conclusions de janvier 2018.

 

Reçu hier à la DAP concernant la reprise des discussions autour des ESP, FO a souhaité rappeler que le manque d’attractivité des PREJ parisiens n’est que la conséquence directe d’une politique peu ambitieuse relative aux missions extérieures. Le manque d’attractivité que constate la DAP ne se résume pas qu’au fait que la région parisienne n’attire pas. Pour FO Pénitentiaire, si la gestion, le statut et les prérogatives des personnels en mission extérieure étaient revalorisés, l’attractivité serait elle aussi revalorisée.

 

Le Syndicat National Pénitentiaire FORCE OUVRIÈRE a aussi rappelé le principe fondamental d’une escorte : elle ne peut être constituée de moins de TROIS personnels pénitentiaires. 2 personnels pénitentiaires sont insuffisants, quel que soit le niveau d’escorte. Les 30 évasions ou tentatives recensées depuis le début de l’année en sont un indicateur incontestable.

 

En résumé, la DAP souhaite créer quatre entités distinctes (ELSP, PREJ, ENT et UH) par arrêtés et circulaires portant doctrine d’emploi de ces équipes. Comme prévu dans le plan Urvoas d’octobre 2016 sur la sécurité pénitentiaire, tous les personnels pénitentiaires amenés à réaliser des missions extérieures seront armés. Fidèle à ses ambitions, le Syndicat National Pénitentiaire FORCE OUVRIÈRE a sollicité une expérimentation pour doter les équipes PREJ d’un Pistolet à Impulsions Électriques, comme s’était d’ailleurs engagée la Ministre à le faire. Dans le cadre de la sécurisation périmétrique, nous avons aussi réclamé des chiens d’appui.

 

À l’issue d’une formation contenant un socle commun à tous les personnels réalisant les missions extérieures, des modules complémentaires seraient prévus, en plus de la formation continue obligatoire, afin de maintenir l’habilitation délivrée par la DISP. Les personnels seront aussi impliqués davantage dans la CPU qui détermine le niveau d’escorte des détenus, qui reste pour FO un sujet où la réalité est souvent oubliée.

Enfin, nous attendons une traduction voire une clarification de l’article 12.1 de la Loi Pénitentiaire qui, selon nous n’est pas assez claire et pourrait mettre en défaut les personnels pénitentiaires.

 

PARCE QUE NOUS SOMMES LES GARANTS DES CONDITIONS DE TRAVAIL DE NOS COLLÉGUES EN DÉTENTION ET HORS DÉTENTION, FO PÉNITENTIAIRE TIRE TOUJOURS ET ENCORE LA SONNETTE D'ALARME ET REFUSE DE CAUTIONNER TOUT ET N'IMPORTE QUOI !

 

Rendre davantage attractifs nos métiers et nos missions pour mieux recruter et fidéliser commence par une réflexion majeure qui porte d’emblée sur le statut et les salaires, les conditions de travail et l’autorité des personnels.

 

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr