La Réunion : Danger grave et imminent

 

Suite à nos multiples interventions auprès des Ressources Humaines MOM et DAP, et devant l’état d’urgence que constitue le nombre de départs en retraite effectifs jusqu’au 1er Décembre 2018 :

 

Brigadiers et Surveillants : 45 Agents

 

Le syndicat FORCE OUVRIÈRE EXIGE une CAP SPÉCIFIQUE MOBILITÉ pour la Réunion.

 

Si RIEN n’est fait, les établissements pénitentiaires de notre département, connaitront une situation CATASTROPHIQUE ET SANS PRÉCÉDENT.

 

L’application de cette réforme des retraites (Indemnité Temporaire de Retraite) concerne tous les personnels de tous corps et grades.

 

À terme, l’institution sera TOTALEMENT BLOQUÉ pénalisant ainsi tout le système carcéral déjà bien fragilisé et tendu.

 

                   Corps d’appartenance                  Nombre de départs en retraite

 

                Brigadiers et Surveillants                                    45

 

                       1 er Surveillants                                              2

 

                            Majors                                                         1

 

                          Officiers                                                        1

 

                  Directeurs Techniques                                         1

 

                       Administratifs                                                 5

 

Soit un total de : 55 Départs en retraite

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr