Prison de Grasse : AGRESSION !!! STOP !!!

04/05/2018

 

LES AGRESSIONS S'ENCHAINENT A LA MAISON D'ARRET DE GRASSE...

 

Jeudi 3 mai, au 3ème étage du bâtiment C, une surveillante a été victime d'une violente agression.

 

Un détenu s'est jeté sur elle, une fourchette à la main, avec la ferme intention de la planter. Elle est tombée au sol, tout en se protégeant avec son bras pour parer les coups de son agresseur.

Ce sont les détenus auxiliaires d'étage qui sont parvenu à le maîtriser et le désarmer.

Encore une fois, professionnalisme et chance ont permis d'éviter le pire... jusqu'à la prochaine fois...

Notre collègue s'en sortira avec une chute sur le sol, mais surtout des dégâts psychologiques.

 

Force Ouvrière lui apporte tout son soutien et la félicite pour son sang-froid.

 

ET POURQUOI CE DÈTENU EST-IL PASSÈ À L'ACTE ?

POUR UN PROBLÈME DE CANTINE !

TIENS DONC... ENCORE ?

 

EUREST, a repris le marché voici maintenant 5 mois... des dysfonctionnements sont rapidement apparus.

L'ensemble des personnels de tous grades s'attache à le signaler depuis des semaines (voire des mois).

Lors du CTS du 12 avril dernier, Force Ouvrière dénonçait sans détour ces dysfonctionnements et les graves conséquences qu'ils pouvaient avoir sur la gestion de la détention... et la sécurité des agents.

 

Les problèmes persistent...la tension monte...et ce sont les surveillants qui en font les frais !

 

STOP !

 

Pour Force Ouvrière, il est hors de question de laisser les agents se faire agresser en détention pour un simple problème de cantines, pour un pack d'eau non livré, une tomate pourrie, un produit non conforme, une erreur de facturation ou un retard de livraison. Chacun sait que la gestion des cantines est un sujet très sensible en détention... cette situation ne peut plus durer !

 

Il est désormais grand temps que le prestataire privé prenne la mesure de ces enjeux ! La Direction s'est engagée à faire le nécessaire auprès d'EUREST pour que cessent ces dysfonctionnements... L'urgence est signalée !

 

Lire le communiqué

Tags:

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr