Comment sécuriser mon compte FACEBOOK

 

1. Le nom d'utilisateur :

 

Il est possible de renommer son profil avec un surnom. Sachez cependant que c’est a priori interdit dans les règles d’utilisation de Facebook. Faites donc cela de manière fine et n’utilisez pas de surnom trop facilement identifiable comme “non réaliste” par les équipes de Facebook qui font la chasse aux faux profils.

 

Alors si vous ne voulez pas qu'on vous retrouve facilement, choisissez-en un plutôt que d'afficher votre prénom et votre nom. Une méthode de plus en plus utilisée par les utilisateurs de Facebook consiste tout simplement à introduire un léger changement dans son nom afin de faire en sorte qu'il soit visible lorsque l'un de vos amis vous cherche sur Facebook, mais qu'on ne puisse pas vous trouver en cherchant "prénom nom" dans un moteur de recherche, comme 99% des gens le font.

 

Voici quelques méthodes :

 

•Mettre une partie du nom de famille au niveau du prénom : Jean Dujardin peut devenir JeanDu Jardin

•Ajouter un tiret au milieu de son nom ou de son prénom : Jean Dujardin devient Jean Duj-ardin

•Ne mettre qu'une partie du nom de famille : Jean Duj

•Rajouter un terme fictif au niveau du prénom : Jean "JD" Dujardin

 

Attention cependant à ne pas jouer avec ce système, le nombre de changements possible est limité !

 

2. Pour se rendre compte de ce qui est visible de tous sur votre profil Facebook :

Cliquez sur « Aperçu du profil en tant que... »

Et constatez par vous même le nombre d'informations visible par le monde entier en « public »…

 

Attention aux « photos à la une » qui, par défaut, sont rendues publiques !

 

 

3. « Triez » vos « amis » :

 

Il faut trier ses "amis", car rien ne leur empêche a priori de partager publiquement un de vos contenus: le temps de le retirer, le mal sera déjà fait.

 

Par défaut, les paramètres de confidentialité de Facebook sont assez peu sécurisés, afin de satisfaire la curiosité de ses utilisateurs. Il est possible et nécessaire de la renforcer afin de masquer des éléments de vie privée qui, même s'ils paraissent anodins, pourraient vous causer du tort à l'avenir.

C'est la première étape pour mieux gérer les permissions de ses différents contacts.

La création d'une liste d'amis est la pierre angulaire pour mieux gérer les permissions de vos différents "groupes de contacts". Ils vont aussi être l'occasion de "trier" vos contacts et de retirer les « indésirables ». Pour créer des listes d'amis, rien de plus simple :

 

•Rendez-vous dans l'onglet "Compte" sur Facebook

•Cliquez sur "Gérer la liste d'amis"

•Cliquez sur "Créer une liste"

•Une pop-up s'ouvre, vous pouvez alors donner un nom à votre liste et sélectionner les amis que vous voulez voir figurer dans votre liste.

 

Vous pouvez par exemple créer une liste pour vos contacts professionnels, pour d'anciens camarades de promotion, pour vos amis ou pour votre famille, par exemple.

 

4. Pour limiter la visibilité de vos publications à vos amis :

5. Contrôler qui peut voir vos publications sur Facebook

 

Nous avons vu dans la paragraphe 1 comment contrôler la confidentialité de vos publications et photos. Seulement, il y a quelques années, le contrôle de la vie privée était disons plus laxiste sur Facebook. Vos plus anciennes publications sont peut-être encore réglées sur “Visibilité Publique” donc accessibles à tous.

Pour limiter la visibilité des anciennes publications :

 

1. Rendez-vous sur la page des Paramètres et outils de confidentialité

2. Cliquez sur “Limiter l’audience des anciennes publications” dans “Qui peut voir mon contenu ?” et “Limiter l’audience des publications que vous avez ouvertes aux amis de vos amis ou au public ?”

 

 

3. Cliquez ensuite sur “Limiter la visibilité des anciennes publications sur votre journal”

 

Un message vous avertissant du caractère irréversible de l’action s’affichera. Une fois que vous aurez validé, vos anciennes publications seront alors de nouveau privées et donc inaccessible sur votre Journal pour n’importe quel utilisateur Facebook.

 

6. Bloquer le tag sur les photos

 

Il n’y a rien de pire pour se faire pourrir que d’être tagué par un ami sur une photo de soirée et de constater que celle-ci est du coup visible avec votre identité pour l’ensemble des amis de cette personne (imaginez si votre patron est également ami avec votre amie)

 

Pour éviter cette déconvenue, bloquez l’identification dans les photos ou du moins demandez à valider chaque photo ou publication vous identifiant avant que votre nom n’apparaisse. Pour cela :

 

1. Rendez-vous sur la page des Paramètres et outils de confidentialité

2. Cliquez sur “Modifier” dans “Qui peut ajouter des contenus sur mon journal ?” et “Examiner les publications dans lesquelles vos amis vous identifient avant qu’elles n’apparaissent dans votre journal ?”

 

3. Sélectionnez “Activé”

 

7. Ne pas être trouvé sur Facebook

 

Facebook fonctionne (aussi) comme un annuaire inversé. En tapant un numéro de téléphone ou une adresse mail dans la barre de recherche, il parvient à retrouver le profil qui est associé.

 

Inutile, donc, de se cacher derrière un pseudonyme. Il s'agit en fait d'une option, activée par défaut, qui permet à n’importe qui de retrouver le profil d’une personne grâce à son numéro de téléphone. La manipulation fonctionne de la même manière avec l’adresse mail qui a servi lors de la création du compte. Encore faut-il le savoir... L'option est très facilement désactivable.

 

1. Pour ne pas être trouvé sur Facebook par d’autres personnes que vos amis :

 

 

2. Rendez-vous sur la page des Paramètres et outils de confidentialité

 

3. Regardez le paragraphe “Qui peut me retrouver avec une recherche ?”

 

4. Cliquez sur “Modifier” dans “Qui peut vous trouver à l’aide de l’adresse électronique que vous avez fournie ?” et sélectionnez “Amis”

 

5. Faites de même pour “Qui peut vous trouver à l’aide du numéro de téléphone que vous avez fourni ?”

 

6. Sélectionnez “Non” dans “Souhaitez-vous que d’autres moteurs de recherche contiennent un lien vers votre journal ?”

 

En complétant ces paramétrages avec un contrôle de la visibilité de vos publications sur Facebook, vous devriez éviter 95% des problèmes, empêcher les curieux de venir fouiner (que ce soit une entreprise, un recruteur ou une personne malintentionnée).

 

8. Désindexer son profil Facebook pour être invisible des moteurs de recherche

 

Il s'agit d'une option simple mais méconnue du grand public, elle consiste à configurer Facebook pour qu'il indique aux moteurs de recherche de ne pas indexer votre profil. Autrement dit, il est possible de vous trouver via Facebook (ce que feront vos amis) mais impossible de vous trouver via les moteurs de recherche comme Google, Bing, etc, (ce que feront vos ennemis potentiels).

Voici où se trouve cette option :

 

•Sur la barre bleue du dessus, clic sur l'engrenage.

•Clic sur Confidentialité

•Clic sur la dernière option, Souhaitez vous que d'autres moteurs de recherche contiennent un lien vers votre journal ?

•Décocher la case.

 

9. Augmenter la sécurité sur Facebook

 

Rendez-vous dans la rubrique « Paramètres de sécurité » pour vérifier les dernières options relatives à la sécurité de vos connexions.

 

10. Faites attention à ce que vous dites sur les groupes et pages

 

Gérer la confidentialité de son profil ne suffit pas toujours à protéger sa vie privée sur Facebook. Ainsi, si vous laissez des commentaires ou des messages sur une fan-page ou un groupe ouvert, ces commentaires seront visibles de tous... et seront même référencés par Google. Prudence donc, lorsque vous vous exprimez sur Facebook. Vos paramètres de confidentialité ne gèrent que les données de votre profil.

 

11. Connexion par compte Facebook

 

Lorsque l’internaute se connecte à d'autres sites ou applications en passant par son compte Facebook, il accepte que ses informations personnelles - toutes les données publiques, mais également des données privées - soient partagées avec le service en question. Pour voir quelles applications ont accès à votre profil Facebook et les gérer > Paramètres > Applications

 

12. Objets connectés et applications

 

Attention aux objets connectés et applications qui se servent de la localisation GPS pour transmettre, sans aucun cryptage, quantité de données publiquement à votre insu. les trois quarts des applis installées sur les smartphones collectent des données personnelles. Quand c'est gratuit… VOUS êtes le produit !

 

13. Sécuriser son mot de passe

 

Choisir un mot de passe compliqué, c’est protéger ses données, un peu comme une porte blindée protégerait sa maison.

 

Pour résumer :

 

Vous trouverez de nombreux articles sur internet concernant des méthodes pour sécuriser son profil et son compte Facebook.

 

Cela vaut le coup de se pencher sérieusement dessus de temps en temps vu l'influence que peut avoir le réseau. N'oubliez jamais que vos propos tenus sur les réseaux sociaux vous engage et que des procédures disciplinaires ou pénales peuvent en découdre. Les détenus et l'administration sont friands des informations qu'il peuvent glaner sur vous alors…

 

protégez-vous et protégez votre vie privée !

 

Lire le communiqué

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr