UISP-FO Toulouse : Constats Amers

19/04/2018

 

Les évènements récents qui se sont déroulés au sein de l’établissement toulousain viennent mettre en exergue l’équilibre extrêmement fragile d’une structure pénitentiaire. En effet, la révolte sous-jacente d’une population pénale revancharde, et en conflit perpétuel avec l’autorité n’a besoin que d’une « étincelle » pour mettre au grand jour sa rancœur envers l’institution pénitentiaire et donc ses personnels qui sont aux « premières loges ».

Ce caractère incendiaire est exacerbé par des conditions propices à l’embrasement dont la surpopulation carcérale et les ressources RH insuffisantes.

 

Surpopulation carcérale : d’un niveau jamais atteint sur l’ensemble de notre DISP

 

Au mois d’avril 2018, Capacité Opérationnelle Globale DISP : 5066

                                    Total Hébergés                                      : 5986

 

                               Capacité Opérationnelle Globale Seysses : 655

                                  Total Hébergés                                          : 1111

 

Cette triste vérité met en évidence d’une part que notre parc pénitentiaire est largement sousdimensionné à tous les niveaux (établissements pour peines, Quartiers femmes,…) au regard des décisions de justice rendues, et d’autre part que la politique pénitentiaire menée depuis de nombreuses années est un échec total.

 

Ressources RH insuffisantes : le nombre de vacances de postes explose sur notre DISP pour atteindre un chiffre hallucinant de 91 pour le grade de Surveillant/Brigadier dont une carence de 22 uniquement sur Toulouse-Seysses. L’agrémentation de quelques ouvertures de postes lors des différentes CAP ne constitue qu’un saupoudrage inacceptable mettant en évidence la grande difficulté de recrutement que nous rencontrons.

Il est par ailleurs bien dommage que notre volonté d’aborder le volet Statutaire et Indemnitaire lors des négociations n’est pas trouvé écho auprès de certains… Cela aurait eu de façon certaine des répercussions extrêmement positives sur ce point.

 

Au-delà de ces constats objectifs, l’UISP FO Toulouse tient à féliciter l’ensemble des personnels qui sont intervenus lors des incidents sur le quartier MAH de Toulouse-Seysses. De façon plus générale, l’UISP FO Toulouse apporte tout son soutien à l’ensemble des personnels qui œuvrent au sein de nos établissements surencombrés, et qui sont confrontés à un quotidien de violences et d’insultes.

 

Nous tenons à remercier et à louer le professionnalisme de nos collègues ERIS qui ont permis à l’établissement toulousain de retrouver son calme sans dommage au sein de nos rangs.

L’UISP FO Toulouse profite de cette tribune pour alerter encore une fois nos décideurs sur l’impétueuse nécessité de se mettre autour d’une table afin que nous puissions exposer nos propositions réalistes en matière de sécurité, de politique pénale, de recrutement,…, dans l’intérêt et l’avenir de notre profession.

 

Sans cela, il est clair que ce ne sont pas les »Magnums » gagnés de « haute lutte », et la demande faite par certains de généraliser le port du gilet pare-balles à l’ensemble des personnels qui vont encourager le recrutement et anéantir les faits de violences qui explosent au sein de nos détentions.

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr