Prison de Majicavo : AGRESSION sur un surveillant pénitentiaire !

13/04/2018

 

Ce jour, lors de la remontée des promenades au 1ere étage CDH, un détenu, multirécidiviste, bien connu dans l'établissement, s'en est pris à un collègue alors que celui-ci lui demandait de regagner sa cellule. Grâce au professionnalisme des collègues qui étaient présent sur l'étage, le détenu a pu être maîtriser et conduit au quartier disciplinaire.

 

Force Ouvrière déplore le manque d'adjoint dans ce bâtiment alors qu'on sait que tous les détenus présentant un profile dangereux y sont hébergés.

 

Force Ouvrière se demande comment peut-on comprendre que le bureau des premiers surveillant de roulement soit placé hors de la détention alors qu'ils sont censés être présent dans le bâtiment ou à proximité lors de tout mouvement?

 

Force Ouvrière cherche à comprendre comment peut-on expliquer la construction d'un bureau d'adjoint de bâtiment, au CDH et qui ne soit pas attribué alors qu'au premier étage il y a des locaux qui auraient pu être transformer en bureau ?

 

Force Ouvrière se demande comment peut-on expliquer l'absence d'un poste de surveillance pour l'agent activité à la maison d'arrêt alors que c'est la-ba qu'il aurait fallu construire le bureau ?

L'agent se trouve à errer dans sa zone le long de la journée sans possibilité de s'asseoir. Pour calmer les esprits, le local d'attente, des détenus, se trouvant au rez-de chaussé a été transformé en poste de surveillance sans aucun confort !!!!!!

Le temps des bricolages est fini !!! il est temps de passer aux choses sérieuses !!!!!

 

Force Ouvrière demande une sanction exemplaire à l'encontre de ce malfrat et l'annulation de tout aménagement de peine.

 

Force Ouvrière exige l'affectation, sans délais, d'un adjoint dans le bâtiment CD

 

Force Ouvrière exige l'attribution d'un bureau au CD pour les premier surveillant de roulements.

 

Force Ouvrière exige la construction d'un poste de surveillance digne de ce nom pour l'agent activité à la Maison d'arrêt.

 

Force Ouvrière souhaite un prompte rétablissement au collègue et souhaite le voir reprendre de service le plus vite possible.

 

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr