Prison de Nantes : TENTATIVE D'HOMICIDE : un carnage évité !

10/04/2018

 

Ce jour, à 8h00 à la maison d'arrêt de Nantes, comme nos collègues de Vendin ou de Borgo récemment , les personnels pénitentiaires ont failli perdre l'un des leurs voire plusieurs.

 

En effet, dans un premier temps un auxi s'est montré particulièrement menaçant à l'égard de la Gradée de journée lorsqu'il se rendait au travail.

 

Une fois réintégré, suite aux appels de ce détenu particulièrement inquiétant depuis sa dernière condamnation à 18 ans, la Première surveillante accompagnée de deux agents est allée à la cellule de ce dernier.

 

C'est alors qu'avec une lame, de nature indéterminée actuellement, ce « meurtrier en puissance » a cherché à égorger notre Gradée.

 

Celle-ci n'a du son salut qu'au réflexe d'un second agent et a vu la lame frôler sa tête.

 

Malheureusement le troisième collègue qui a également reçu un violent coup de poing au visage a été blessé au cou où l'on voit 4 impacts. L'intervention du co-détenu se révélera salvatrice et au final a certainement permis d'éviter un carnage, car grâce à cette intervention les collègues ont pu refermer la porte à ce prédateur qui voulait assassiner nos collègues.

 

Le Syndicat Local Pénitentiaire FORCE OUVRIÈRE - Personnels de Surveillance du CP de Nantes félicite l'ensemble des personnels présents pour leur professionnalisme.

 

Le Syndicat Local Pénitentiaire FORCE OUVRIÈRE - Personnels de Surveillance du CP de Nantes apporte son plein soutien à nos collègues et souhaite un prompt rétablissement à notre collègue encore aux urgences actuellement.

 

Le Syndicat Local Pénitentiaire FORCE OUVRIÈRE - Personnels de Surveillance du CP de Nantes exige de véritables gratifications pour nos collègues qui ont failli laisser leur vie sur une coursive.

 

Le Syndicat Local Pénitentiaire FORCE OUVRIÈRE - Personnels de Surveillance du CP de Nantes soutien toutes les actions que pourront manifester le personnel tout comme le quart d'heure de débrayage spontané de ce midi.

 

Lire le communiqué.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr