Prison de Villepinte : On nous prendrait pas pour des mougeons ?

 

Force est de constater qu’il y a un réel problème au service des agents !

En effet, de nombreux soucis ont été évoqués par l’ensemble des agents…

 

PLANNINGS EFFECTUES A LA DERNIERE MINUTE

 

Ces derniers sont établis trois jours à l’avance (comment font les agents pour s’organiser ?!). Avoir un planning avec une visibilité d’un mois apporterait la sérénité. Force ouvrière tient à rappeler que dans l’accord du nouveau service, plébiscité par les collègues, engagement était pris pour un affichage à 15 jours.

Pourquoi notre service des agents n’y parvient pas alors que les autres établissements, eux, avec un taux d’absentéisme similaire voir nettement supérieur, y arrivent ???

Un planning en temps et en heure c’est la moindre des choses pour les agents, c’est la première marque de respect que l’on leur doit !!

 

LES ABSENTS INSCRITS SUR LES PLANNINGS

 

Le personnel du SDA continue de positionner les agents sur les plannings alors qu’ils sont en arrêt maladie ce qui découvre nos PCH. Après avoir contacté le service en question pour avoir des explications, voilà ce que nous avons eu en guise de réponse, je cite : « Vous n’avez qu’à dire ça à vos collègues qui plantent et ne préviennent pas le service ! » Voilà de quelle manière est justifié un travail bâclé !

 

HONTEUX !!!

 

Taxer les agents de planteurs et de menteurs !!! Lors de l’accord du nouveau service des journées dispos étaient prévues où sont-elles passées ?

Positionner les personnes en arrêt dans l’attente de la réception du justificatif sur une journée dispo ne serait-il pas plus judicieux ?!

 

Etre deux en bâtiment la semaine, cela ne gêne personne !!!

 

Tellement lâche et facile d’accuser les absents qui ne peuvent se défendre !

Pour être avisés des arrêts maladie, encore faut-il que ces derniers décrochent leur téléphone !!!

 

LA VOLANTE PUNITIVE

 

Pourquoi sommes-nous punis après un arrêt maladie ? Qui peut juger si cela est justifié ? Certainement pas le service des agents ! L’agent qui se sera arrêté prendra double sanction puisqu’il écopera d’une bonne volante toujours avec un planning donné au compte-goutte (sinon ce n’est pas drôle) et sera privé de faire les nuits pour le pénaliser sur le plan financier.

 

Conclusion : Travaille et tais-toi ou tu seras sanctionné : INADMISSIBLE !

 

Un grand nombre de demandes d’absences exceptionnelles (évènements familiaux, mariages ou décès…) sont systématiquement refusées pour les soit disant besoins du service. Nécessité de service, oui, mais qu’elle soit alors motivée, écrite et notifiée à l’agent en temps utile. Et bien entendu, toujours cette fameuse volante à la clé, histoire de bien achever l’agent !

 

Aucune compassion, aucune pitié !

 

LES POSTES COUPURE MAL REPARTIS

 

C’est à se demander s’il n’y a pas un peu de favoritisme … Pourquoi les agents sont-ils toujours cantonnés aux mêmes postes difficiles ?! Il était pourtant prévu que tous les agents tournent sur tous les postes coupure. Il n’en est rien à ce jour. Ce qui engendre aussi une mauvaise répartition des heures supplémentaires, trop pour l’un pas assez pour l’autre.

 

TOUJOURS SUPPLIER POUR QUE LES HEURES FAITES SOIENT MARQUEES…

 

Lorsqu’un agent fait des heures supplémentaires suite à une extraction ou autre, il faut systématiquement supplier le service pour que les heures soient ajoutées (jusqu’à dix rappels par mail ou appels téléphonique)

 

LA POINTEUSE

 

Nous ne comprenons pas pourquoi le pointage s’est mis en place avec si peu de concertation et d’explications….

A quoi sert-elle vraiment ? Lors de la fin de service, et que nous sortons en retard, pourquoi le gradé détention se voit contraint de rédiger un mail alors que la pointeuse parle d’elle-même ? Les gradés détention n’ont-ils pas assez de tâches lourdes à gérer en journée ? En revanche, lorsqu’il s’agit d’un retard, la pointeuse les décompte bien et sans traîner !!!

Pour pénaliser les agents, c’est efficace ! A croire que l’administration est plus réactive pour enlever les heures que pour les ajouter.

 

NOUS NE MANGERONS PAS NOTRE GLACE….

 

SLP FORCE OUVRIERE : DEMANDE AU NOUVEAU DIRECTEUR RH DE REPRENDRE EN MAIN LE SERVICE DES AGENTS QUI PART A LA DERIVE.

 

SLP FORCE OUVRIERE : EXIGE QUE LES PLANNINGS SOIENT EFFECTUES AU MINIMUM 15 JOURS A L’AVANCE COMME PREVU DANS L’ACCORD.

 

SLP FORCE OUVRIERE : DEMANDE A REVOIR LA VOLANTE PUNITIVE !

Lire les communiqué 1 et 2

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr