Bordeaux : Boycotte du Comité Technique Inter-Régional

 

Aujourd'hui, Vendredi 13 Mars 2018, se tient le Comité Technique Inter-régional de la DISP de Bordeaux. La Mobilisation historique de Janvier 2018 faisant suite aux violentes agressions et tentatives d'assassinat dont ont été victimes nos collègues de Vendin de Vieil, Mont de Marsan, Tarascon, Borgo, était un signal fort d'une profession en manque de reconnaissance et qui demande simplement à exercer leur métier sereinement et mener à bien leurs missions.

Les collègues sont la proie d'une administration plus enclin à décider de la mise en œuvre de sanctions et autres mesures comptables que d'ouvrir à une réelle réflexion sur la situation de décrépitude de notre institution.

 

Monsieur le Directeur Inter-régional, les Membres FO du CTI vous expose son écœurement devant l'acharnement dont vous faites preuve envers vos Agents en représailles à la mobilisation sans précédent de janvier dernier.

 

En effet, les surveillants n'ont eu d'autre choix que défendre leur métier par la mobilisation, mobilisation historique par la durée et la dureté des mouvements sur l'ensemble des établissements de l' hexagone et tout particulièrement sur les structures de la région Nouvelle Aquitaine.

Trahis à l'issue de cette mobilisation par la signature d'une Organisation Syndicale à la solde du Ministère, pour un relevé de conclusions minimaliste, la DAP sanctionne à son tour les agents par des retenues comptables et autres sanctions disciplinaires.

Pour les représentants FORCE OUVRIERE siégeant à cette instance régionale, il est simplement inconcevable que de pouvoir s’asseoir aux côtés de ceux qui ont vendu pour quelques Euros , les espoirs d'une vraie reconnaissance voulue par tous les Personnels, et encore moins prendre part à un dialogue « soi-disant social » avec une administration qui envoie les collègues vers des situations financières extrêmement compliquées dans les prochains jours.

Monsieur le Directeur Inter-régional, les notifications de retenues comptables tombent depuis quelques jours.

 

Pour l'Union Inter-régionale FO Pénitentiaire, il est tout simplement irrespectueux et inconcevable de répartir les quelques picaillons dévolus aux ACT dès lors que des Surveillants Pénitentiaires ne pourront dans quelques semaines, payer leur loyer ou bien encore donner à manger à leurs enfants.

 

Voilà Pourquoi, les représentants FO ne siégeront pas ce jour au CTI.

 

FORCE OUVRIERE vous demande aujourd'hui l'annulation pure et simple de toutes ces sanctions disciplinaires.

 

FORCE OUVRIERE vous demande, Monsieur le Directeur Inter-régional, la levée des mesures comptables décidées unilatéralement post-mobilisation comme préalable à tout maintien d'un dialogue social honnête et constructif.

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr