Prison de Maubeuge : Un malheur évité de justesse !

19/03/2018

 

Les jours se suivent et se ressemblent au CP de Maubeuge mais cette fois encore, nous gravissons des échelons !

 

A force de choyer nos chers usagers du service public de la sorte, il arrivera un malheur.

 

Ils sont tellement habitués, et trouvent naturellement logique d’imposer qu’on leur donne du tabac (gratuitement cela va de soi !), qu’on a franchi un stade supplémentaire.

 

De fait, le dimanche 18 mars dans la matinée, un de nos chers usagers, las de réclamer son dû, a franchi un stade supérieur : Insulter le personnel et tenir des propos racistes afin que celui-ci se déplace à la cellule.

 

Vu que de procéder à un harcèlement psychologique en demandant toutes les dix secondes du tabac à l’interphone, ne fonctionne pas, changeons notre fusil d’épaule !

 

Le coup de l’insulte fonctionne : l’agent se déplace et est reçue par un détenu armé d’un manche de fourchette aiguisée. Il aura fallu l’intervention d’un collègue présent pour maîtriser et désarmer l’intéressé.

 

Celui-ci fût emmené au quartier disciplinaire en prévention où, en arrivant, il a demandé ?

 

« J’peux voir le chef pour avoir du tabac ? »

 

Une arme par destination très dangereuse pour : Du tabac !

 

Voilà encore une fois, à quoi sert le personnel et comment est traité la « populace » locale. Chez les uns on distribue du tabac, chez les autres des AB1 mais jamais de félicitations pour du travail plus que bien fait.

 

Il est donc temps de crier une fois n’est pas coutume notre ras le bol quant à :

 

 Cette gestion désastreuse de la population pénale

 

 Ce management local pitoyable

 

 Cette gestion Humaine inexistante

 

 Ce mépris le plus total

 

 Cette dangerosité grandissante

 

Monsieur le Directeur, faites vos comptes, mais arrêtez de nous prendre pour des numéros sinon vous risqueriez de tirer le bon prochainement !

 

Souciez-vous de l’état de santé psychologique de la collègue (que nous soutenons et pour qui nous nous tenons disponibles pour la suite des démarches administratives que nous avons entamés ensembles).

 

Le SLP-FO Maubeuge rappelle aux agents qu’ils sont en droit de déposer plainte dès qu’ils ont été outragés, menacés, agressés et se tient à leur disposition pour les démarches nécessaires.

 

Le SLP-FO Maubeuge demande un distributeur de Tabac gratuit à destination des agents fumeurs !

 

Nous demandons une sanction exemplaire à la hauteur de ce qu’aurait pu devenir la suite de ces évènements d’autant que l’intéressé trouve son comportement logique.

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr