Prison de Vendin-le-Vieil : La Dame de Fer...

Dans les années 80, MARGARET THATCHER a maté la grève des mineurs en GRANDE BRETAGNE : il ne fallait rien céder ; sa réputation était faîte :

 

C'était la dame de fer !

 

La garde des sceaux est passée ce jeudi 15 mars 2018 à VENDIN LE VIEIL, où voici arrivée notre nouvelle dame de fer.

 

MAIS là encore, pas question de céder « un pouce » au terrain !

 

En effet, suite à son engagement du mardi 16 janvier dernier, la Ministre est bien revenue sur notre établissement. Même si nous ne pouvons que remarquer l’intérêt porté à notre établissement depuis la grave agression à caractère terroriste qu’on subit nos quatre collègues, il nous apparait opportun de préciser qu’il aura fallu attendre que des Fonctionnaires Pénitentiaires soient victimes d’un acte de terrorisme et touchés dans leur chair, pour que notre Ministère et notre Administration, peinent à prendre conscience du malaise profond qui gangrenait cet établissement.

 

Lors de la rencontre entre la ministre et l'ensemble des organisations syndicales, nous avons tout tenté afin qu'elle s'engage sur la levée des sanctions et les retenues de trentième :

 

Rien n'a bougé, pas un geste, même symbolique.

 

Tous nos arguments sont restés sans échos. Ce sujet l'a visiblement agacé mais ce n'est rien comparé à la blessure profonde qui va être laissée aux surveillants touchés par cette injustice.

 

Oui blessure est le terme employé par notre organisation, car au contraire de la cicatrice, la blessure n'est pas refermée et elle continue à faire mal !

 

Ainsi, chers collègues vous avez lutté, vous vous êtes mobilisés pour une cause juste, mais il fallait le faire en toute discrétion, sans déranger personne, sous prétexte que nous sommes sous statut spécial ! Décidément ceux qui nous dirigent vivent sur une autre planète : celle du mépris et de l'incompréhension.

 

La ministre passe, le personnel trépasse !

 

Nous ne sommes pas là pour être mis genoux, humiliés ou sermonnés.

 

La lutte continuera, vous pouvez en être sûr.

 

Lire le communiqué

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr