Prison de Lyon-Corbas : Mais ou va t'on ?

 

Ce Vendredi 9 Mars 2018 vers 17h00, une employée de la Société GEPSA qui se rendait à l'accueil des parloirs familles afin de fermer les locaux à clef, s'est retrouvée face à face avec trois individus qui refusaient de quitter les lieux.

 

De multiples insultes s'en suivirent puis, comme si cela ne suffisait pas, ils s'en prirent physiquement à elle, une violence inouïe de cet acte odieux (des coups de poing et en la tirant par les cheveux.)

 

REVOLTANT !!!

HONTEUX !!!

 

Cela va de soit que ces personnes pleines de courage, prirent la fuite laissant la collègue de GEPSA extrêmement choquée par la violence de cette agression.

 

Monsieur le directeur ne faudrait-il pas revoir le système de réservation des parloirs afin d'éviter ce genre de situation et surtout que le Personnel ne se retrouve seul au monde ???

 

Le syndicat local FORCE OUVRIÈRE ne peut cautionner de tels actes envers les personnes travaillant sur le domaine Pénitentiaire

 

Le syndicat local FORCE OUVRIÈRE apporte un soutien total et souhaite un prompt rétablissement à notre collègue Rose.

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr