Déclaration Liminaire : CAP Corps de Commandemant

 

Il y a un an, jour pour jour le 13 mars 2017, l’UFDAP (syndicat maison) annoncait fièrement la signature d’un plan de requalification historique pour le corps de commandement.  

 

Celui-ci tendait à révolutionner la chaîne de commandement qui consistait entre autre à promouvoir un nombre important de personnel en catégorie B et à la marge en A.

 

FO Pénitentiaire exige qu’aujourd’hui soit présenté le calendrier du plan de développement de ce projet tant au niveau du statut, de l’avancement et de l’indiciaire.

 

C’est un véritable manque de respect que d’avoir une administration qui reste muette à chacune de nos sollicitations.

 

C’est une ignorance que de penser que le corps de commandement ne vit son métier qu’au grès des CAP.

 

C’est un manque de considération affiché alors que les officiers contribuent chaque jour au maintien de l’ordre public et au bon fonctionnement des établissements.

 

Aujourd’hui nous avons décidé d’interpeller la DAP sur ce projet qui engage l’avenir des officiers, n’en déplaise à l’UFDAP minoritaire dans le corps des personnels de commandement.

 

Les officiers méritent d’avoir des réponses. 

 


Enfin, c’est inadmissible de laisser le corps des officiers dans cet état.

 

Concernant l’ordre du jour de ce 14 mars 2018,

 

FO Pénitentiaire s’insurge du peu de postes non profilés proposés lors de cette unique CAP ouverte de l’année 2018.  

Comment les officiers doivent-ils l’interpréter :

 

- Quid des postes laissés vacants et à republier de la dernière CAP 2017 et cela malgré les engagements de la DAP ?

- Quid du fonctionnement des établissements, du respect des organigrammes et du respect des officiers qui y travaillent dans des conditions toujours plus difficiles et sans cesse dénoncées par FO Pénitentiaire ?

- Quid du parcours professionnel (des règles claires doivent être réaffirmées par la CAP) ? Nous exigeons qu’une deuxième CAP ouverte (postes non profilés) soit tenue cette année.

 

LE SILENCE EST LE PIRE DES MEPRIS ! 

 

Lire le communiqué

Tags:

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr