Prison de Meaux-Chauconin : Un LOGEMENT sinon RIEN !

Le plus gros problème que rencontre un stagiaire lors de son arrivée en région parisienne c'est le logement.

 

Il n'est pas évident de trouver un logement préfecture donc les agents se tournent vers le agences de location avec des frais supplémentaires d'autant plus que la prime d'installation n'est versée que le 3eme mois.

 

Les agents du CP Meaux ne sont pas épargnés par cela et beaucoup aimeraient trouver un logement préfecture mais pour y pouvoir prétendre il faut attendre entre 5 et 6 mois pour espérer un avoir un.

 

La mairie de CHARNY est entrée en contact avec la direction du CP MEAUX pour lui proposer des logements. Cette proposition est jugée intéressante et pourrait permettre à nos futurs collègues de trouver un logement plus aisément.

 

La direction du CP Meaux avertit la DI pour qu'une convention puisse être établie entre le ministère de la justice et le futur bailleur et que des crédits soient débloqués afin que des réservations de logement soient effectuées.

 

Tous les voyants étaient au vert et nous espérions tous un avis favorable mais c'était sans compter sur notre administration qui refuse de signer cette fameuse convention.

 

Et pour motiver ce refus, notre administration nous informe que l'offre de logements préfecture est suffisante.

 

MAIS DE QUI SE MOQUE T ON???

COMMENT PEUX T ON DIRE QU IL EXISTE TROP DE LOGEMENT???

 

Il est vrai que pour nos chères têtes pensantes, trouver un bien n'est pas un soucis…..un logement les attend après leur affectation, sans frais d agence, sans caution à donner et avec comme possibilité une rénovation totale de la décoration intérieure…….tous ces avantages sont jugés normaux mais est ce vraiment normal???????

 

Alors que notre profession a du mal à recruter, à attirer du monde la réponse donnée par notre administration nous montre bien qu'elle n'en a rien à faire des agents et de leur préoccupation.

 

Tous pour nous et rien pour vous devrait être la devise de notre administration...Plutôt que de vous gaver, venez voir d'un peu plus près ce que vivent vraiment les agents.

 

Vous savez les petites mains dont vous avez la responsabilité mais dont vous vous foutez royalement!!!

 

Nous avions l'habitude de nous débrouiller sans vous et bien nous allons continuer à aider nos jeunes recrues car pour nous bien les accueillir est très important par contre nous saurons leur dire qu'ils ne doivent rien attendre de leur administration surtout pas d'aide.

 

 

Tags:

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr