Prison de Draguignan : La santé des surveillants bafouée par notre chère direction !!

 

Depuis l’ouverture de la Maison d’arrêt de Draguignan, notre direction ne cesse « d’innover », c’est le terme !!!

 

Nos collègues, comme d’habitude, dévoués au vu de leurs tâches à accomplir, ont été agressés et blessés ce jour, suite à une intervention sur le Quartier d’Hébergement 1. L’efficacité de l’outil de communication a une fois de plus été défaillant, ne répercutant pas l’alarme auprès des autres personnels.

 

Faut-il un drame pour que notre direction se rende compte que l’économie budgétaire ne doit pas prioriser sur la sécurité ?

Le SLPFO de la MA de Draguignan réclame l’installation d’un nouvel outil de communication (ICOM...) plus adapté au besoin sécuritaire afin de palier le manque d’efficacité lors des interventions.

 

La « voyoucratie », quand a elle, se voit mieux traitée par notre aimable direction, sans doute dû au fait que ses derniers s’attendaient à recevoir des détenues modèles. En effet, il est plus préférable de venir bavarder avec nos pensionnaires du quartier arrivant que de se préoccuper de la santé ainsi que de la prise en charge de deux de nos collègues victimes d’agressions.

 

En effet, puisque nos grands seigneurs s’attendaient à vivre dans un établissement du monde des Bisounours, aucune disposition n’avait été prévu concernant la prise en charge de nos collègues blessés.

 

Il était donc inconcevable pour nos soit disant dirigeants d’encadrer nos collègues afin qu’ils puissent porter plainte, en prétextant que leurs Repos Hebdomadaires ainsi que leurs véhicules personnels étaient prévus pour ça.

Et qu’en est-il de notre collègue blessé, qui a dû continuer d’exercer pendant plus de CINQ HEURES ? Madame la Directrice nous a répondu que les véhicules et les chauffeurs étaient prévus pour nos chères pensionnaires. Ainsi soit-il !!!

 

Le SLPFO de la MA de Draguignan réclame une prise en charge immédiate et prioritaire des personnels de surveillance victimes d’agressions.

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr