Gestion de carrière des Personnels pénitentiaires... Incompétence institutionnalisée ?

 

Nos dirigeants sont prompts et rigoureux quand il s’agit de sanctionner fermement l’expression de colère de ces dernières semaines, mais léthargiques pour mettre en paiement l’argent qui est dû aux Personnels !

 

En effet, la Direction de l’Administration Pénitentiaire brille encore et toujours par son incapacité à respecter le droit à l’avancement et à la bonne application des déroulés de carrière des fonctionnaires dont elle a la charge.

 

L’Administration Pénitentiaire n’en a pas terminé avec son mépris affiché envers ses Personnels. Entre ceux qui attendent leur arrêté d’élévation d’échelon depuis plusieurs mois et ceux qui attendent toujours leur nomination au grade de brigadier depuis le 1er janvier 2017, la liste des griefs subits s’allonge de mois en mois.

 

A cela pourraient s’ajouter : Les mauvais traitements des dossiers d’accident de service, l’application de demi‐traitement abusif ne respectant pas la présomption d’imputabilité au service d’un AT, le non‐respect des délais légaux des traitements des procédures disciplinaires, le retard de mise en paiement de frais de déplacements pour les agents en Mise à Disposition pour l’intérêt du service…Nous pourrions être bien plus exhaustifs.

 

Comment pourrait‐on continuer à encaisser tant de légèreté et de mépris ?

 

Mesdames, Messieurs, commencez déjà par vous imposer une discipline avant de venir faire des leçons de morales à celles et ceux qui font fonctionner votre institution ! Soyez exemplaires à l’image des « Pénitentiaires » que vous dirigez…

 

L’UISP‐FO des Hauts‐de‐France par voie de communiqué avait déjà dénoncé l’an passé les retards considérables en la matière accumulés par la DAP. Nous avions mis à disposition des recours hiérarchiques pour ceux qui le souhaitaient. Après une vague importante de transmission à la DAP, cette dernière nous avait alors expliqué que tout était bloqué au vu de la mise œuvre du PPCR mais qu’un agent contractuel avait été recruté pour palier à ces lacunes. Qu’en est‐il aujourd’hui ?

 

Manque d’effectif, PPCR, restructuration des services ?

 

L’UISP‐FO des Hauts‐de‐France dénonce fermement cet état de fait ! Nous ne pouvons pas laisser sous silence ce fonctionnement qui vise à prioriser la gestion des sanctions financières plutôt qu’à respecter les droits des Fonctionnaires de l’Etat que nous sommes !

 

L’UISP‐FO des Hauts‐de‐France exige la régularisation immédiate de ces situations qui pour l’heure se traduisent par un manque à gagner financier pour nos collègues qui doivent mettre de côté leurs projets personnels !

 

L’UISP‐FO des Hauts‐de‐France se tient à la disposition des agents qui souhaiteraient obtenir réparation de cette situation.

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr