Prison de Béziers : Une cellule n'est pas une propriété privée

13/02/2018

 

 

Hier, en fin d’après-midi, un de nos collègues s’est fait étrangler lors de la distribution du repas.

 

Le motif de cette agression : notre population pénale estime que leur cellule est une propriété privée !!!!

 

En effet, alors que notre collègue entrait dans la cellule pour saisir une clé USB, celui qui se considère comme propriétaire des lieux l’a dans un premier temps empêché de sortir !!!!

 

Sans aucune gêne, il n’a pas hésité à déclarer au collègue «Tu n’as pas le droit de rentrer dans notre cellule!».

 

Puis, non content qu’il cherche à sortir, ce voyou lui a sauté dessus, l’a attrapé à la gorge puis a commencé à l’étrangler !!!!

 

Heureusement pour lui, le collègue a réussi à se dégager et à maîtriser son agresseur avant que les renforts arrivent !!!!

 

Au final, de fortes douleurs à la carotide et 3 jours d’ITT !!!

 

Il est grand temps que nos chers détenus comprennent qu’ils ne sont pas dans un centre de vacances mais dans un établissement Pénitentiaire !!!

 

Le syndicat local Force Ouvrière souhaite un prompt rétablissement à notre collègue !!!!

 

Le syndicat local Force Ouvrière exige que ce voyou ne remette plus les pieds en maison d’arrêt. Il n’est pas question de sanctionner un agent en lui interdisant l’accès à un Bâtiment, sous prétexte qu’il peut y croiser son agresseur !!!

 

Le syndicat local Force Ouvrière exige par conséquent le TRANSFERT de ce voyou à l’issue de son Quartier Disciplinaire !!!

 

Le syndicat local Force Ouvrière attend plus de notre Administration qu’une paire de Chaussures type Magnum pour mettre un terme aux agressions !!!

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr