Compte Rendu de la visite du Directeur de l'Administration Pénitentiaire au CP Marseille

12/02/2018

 

Vendredi 09/02/18, le Directeur de l'Administration Pénitentiaire est venu au CP Marseille, accompagné du Directeur Interrégional PACA CORSE et du Directeur Interrégional Adjoint.

Les OS, ont eu l'information de sa visite deux jours avant. Nous devions être reçus à 16h50, finalement, nous avons été reçus avec plus d'une heure de retard à 18h00.

Ceci prouve bien l’intérêt et le respect que ces personnes portent aux organisations syndicales.

 

Le DAP commence par dire qu'il se déplace sur les établissements et plus particulièrement suite aux mouvements de ce début du mois de janvier, qu'il qualifie de très dur et très suivi.

Marseille pour lui, fait partie des établissements qui ont démontré une grande détermination, avec une mobilisation qui a pris une forme particulière.

Il s'excuse d'avoir pris du retard, car il a voulu prendre du temps pour rencontrer les personnels afin d'expliquer les sanctions. La DAP, devait rappeler la règle en donnant un signal.

Mais avant de revenir là dessus, il dit vouloir nous écouter.

 

FO et CGT lisent les documents qu'ils ont préparés.

Mr BREDIN, reprend la parole et dit qu'il a eu 2 semaines différentes, il y a eu un avant et un après Borgo, avec une forme inédite « le dépôt de clés ». Nous avons susciter l’intérêt des médias, de l'opinion publique...

La pénitentiaire n'avait pas connu une telle contestation depuis 1992.

Il revient sur le statut spécial qui avait été demandé par les OS dans les années 50.

Le DAP durcit le ton en rappelant l'interdiction de grève.

 

Voyant notre opposition à ces propos, il se reprend et revient sur le début du mouvement.

Il dit comprendre notre réaction et comprendre la colère des personnels après l'agression de Vendin.

Il déplore également celles qui ont suivi, Tarascon, Mont de Marsan, Borgo.....

D'ailleurs, il dit ne pas avoir demandé de sanctions la 1ère semaine.

 

Ce monsieur se « glorifie » de dire que la plate-forme revendicative de UFAP et CGT c'est la DAP qui l'a « accouché » c'est deux OS n'en avaient pas, il dit ne pas parler de FO.

FO était la seule OS à avoir des revendications.

 

IL continue en disant que la CGT s'est retirée de la négociation sans prévenir l'UFAP.

La mobilisations a eu pour conséquence à ses yeux, 1000 policiers au jeudi 25/01/18 qui ont été mobilisés pour faire tourner les établissements.

Mr Bredin, dit qu'a sa demande, jusqu'au 26/01/18 les sanctions ne sont pas notifiés, pourtant, encore beaucoup trop d'établissements sont en dépôt de clé et dans certains établissements, les élèves et les stagiaires ont été empêchés de rentrer.

Mr Bredin juge cela d’inacceptable. Nous, nous jugeons l'incompétence de nos responsables.

Il poursuit en justifiant qu'à partir du 27/01/18 seules des sanctions avec sursis sont demandées. les sanctions fermes ont été demandées à partir de lundi 29.

Ce monsieur dit qu'il ne faut pas affliger l'UFAP, qui a bien demandé de retirer les sanctions avant la signature, mais cela a été refusé. Les sanctions ont été validées en haut lieu (1er ministre).

Le ministère et la DAP devaient montrer leur autorité face aux personnels.

Il qualifie d'inacceptable les établissements qui n'ont pas pris leur service et sous-entend que seules les OS, ont créer cette situation de conflits, que nous avons été inconscients et responsables des risques que nous avons fait prendre à tous.

 

Devant autant de mépris et à sa façon de vouloir nous culpabiliser, FO et CGT quitte la réunion.

En sortant, je rappelle à ce monsieur de ne pas inverser les rôles concernant les responsables et qu'il devait vite ouvrir les yeux, s'il ne voulait pas aggraver la situation!!!

 

Lire le communiqué

Lire les revendications de l'UISP-FO PACA-CORSE

Lire la lettre ouverte au Directeur de L'Administration Pénitentiaire

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr