Prison de Perpignan : Que vous avez été combatifs, dignes et unis !

01/02/2018

 

Que vous avez été combatifs. Que vous avez été dignes. Que vous avez été unis!!!

 

Que vous pouvez être fiers de vous chers collègues, camarades et amis. Quand toutes et tous nous sortions de nos carcans, nous sortions de l'ombre pour dévoiler au grand public et à notre administration NOS PEURS, NOS CRAINTES, NOS DÉSARROIS, cette dernière ne répondait qu'à nos SOS par :

 

La SANCTION !!!

 

Bravant notre statut spécial comme a pu nous le rappeler Mme la Ministre, nous voulions simplement être reconnus et en sécurité lors de nos missions.

 

Un combat long, fatiguant, allant jusqu'à mettre notre vie privée de côté tant nous étions persuadés que c'était la seule solution afin d'être entendus...

 

Mais l'Ufap associé à notre Garde des sceaux en a voulu autrement.

 

Au lendemain de la signature du relevé de conclusion par l'Ufap, beaucoup d'entre vous nous ont contacté en déclarant:

 

"Ce n'est pas possible, nous ne pouvons pas nous résigner devant un tel affront!!!"

"Je suis encore plus abattu que je ne pouvais l'être avant la mobilisation."

"Certains se sont servis de la base pour leurs fins!!!"

 

FO Pénitentiaire de Perpignan et la CGT Pénitentiaire de Perpignan sont écœurés d'avoir été donnés en pâture mais ne sont pas résignés et continuent le combat:

 

- Afin que les personnels pénitentiaires soient reconnus à leurs justes valeurs. (Catégorie B pour les surveillants et surveillantes, sans oublier la fusion des grades)

- Afin que l'autorité reprenne sa place dans les détentions. (L'assermentation, force doit rester à la loi)

- Afin que les personnels techniques et administratifs ne soient pas eux non plus les oubliés de la république.

 

Mais il en est de nos responsabilités de devoir changer nos modes d'actions tant les sanctions pèsent sur les têtes des camarades qui désireraient se mobiliser devant les établissements.

 

Alors FO Pénitentiaire de Perpignan et la CGT Pénitentiaire de Perpignan vont œuvrer différemment. Des contacts seront pris avec des parlementaires, des députés, des élus...pour que le combat que nous savons légitime ne s'éteigne pas tant notre profession est meurtrie.

 

Une solidarité financière sera mise en place pour venir en aide à tous ceux et celles qui ont lutté.

 

ENCORE BRAVO A TOUTES ET A TOUS !!! Fraternellement.

 

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr