Prison de Vendin-le-vieil : Le combat doit être permanent !

 

 

Nous venons de vivre 15 jours de lutte, de détermination, d'engagement, d'obstination, de sueur, de larmes, de révolte, de courage… Mais aussi de déception, d'amertume, de colère… Avoir tant donné pour si peu recevoir.

 

- Ce qui a été obtenu, est-ce à la hauteur du malaise qu'il y a dans la profession depuis tant d'années ?

- Est-ce à la hauteur d'une mobilisation historique ?

- Chacun jugera et chacun en tirera les conclusions qu'il estime devoir tirer le moment venu.

 

Il faut remercier tous ceux qui se sont mobilisés. C'est d'abord le personnel qui fait la force d'un combat, et là il a été présent et en nombre : Bravo à vous toutes et tous !

 

C'est votre mouvement !

Le personnel n'est la propriété d'aucune organisation syndicale…

 

Personne n'oubliera que tout est partie d'ici ; le personnel Vendinois a écrit en lettres d'or une page historique de l'action sociale : soyez fier de vous !

 

Cela fait des années que notre administration et ceux qui nous dirigent sont incapables de nous donner une chose simple et essentielle : des conditions de travail normales ! Travailler dans un environnement sûr et avec un salaire attractif ne sont pas deux choses opposées mais complémentaires. Nous demandons les moyens humains, juridiques, et matériels pour faire du bon travail, c'est un objectif noble, contrairement à d'autres dont le mot d'ordre semble être : tout le monde doit rentrer dans le rang.

 

Quant aux menaces de sanction il faut rappeler quelques principes : à défaut d'être juste le droit doit au moins être respecté, et son application n'est pas à géométrie variable. Les personnels se feront un devoir de contester toute procédure arbitraire.

 

Chaque fois que le personnel pénitentiaire a obtenu une amélioration dans ses conditions de travail, même minime c'est à la suite d'une lutte. L’administration ne nous a d'elle-même jamais rien donné, au mieux elle nous ignore au pire elle nous méprise, c'est pour cela que le combat doit être permanent.

 

SUR LA COURSIVE OU SUR LE BITUME,

UN SEUL MOT D'ORDRE :

SOLIDAIRES ET DETERMINES !

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr