Mobilisation Historique : Le combat doit continuer

28/01/2018

 

Chers Collègues, chers Amis, chers Camarades,

 

Trahi, Écœuré, Dégoûté… j'ai mal ! Voilà le sentiment que partagent un très grand nombre de personnels pénitentiaires aujourd'hui suite à la signature d'un relevé de conclusions inacceptable, scandaleux, et honteux par un homme et son équipe qui ne représentent qu’eux-mêmes et leurs propres intérêts !

 

Un volet sécuritaire à minima qui ne va pas permettre, demain, aux personnels de travailler dans de meilleures conditions ! En effet, nos têtes pensantes ne veulent pas comprendre que nous, Personnels de Surveillance, faisons face à une population pénale armée !

 

Un volet indemnitaire qui existe uniquement et parce que FO PÉNITENTIAIRE l'a soutenu et imposé lors des discussions et que la Ministre de la Justice a bien voulu nous accorder finalement, après 10 jours de mobilisation, alors même que l'UFAP-Unsa Justice le refusait ! Malheureusement, ce volet représentera moins de 35€ par mois et au bout des 4 ans, représentera 62 €… Dans le même temps ce petit gain sera absorbé par l’augmentation de la CSG et des cotisations retraite qui elles vont continuer à augmenter ! Une escroquerie !

 

Et rien sur le statutaire pour la reconnaissance ou encore l'attractivité du métier qui aurait pourtant permis de recruter et de fidéliser davantage. Comme l'a dit notre Ministre "pas besoin d'avoir le BAC pour être surveillant"… chacun appréciera !

Alors pas question de renoncer ! pas question de rendre les armes ! FO PÉNITENTIAIRE lance un ultimatum à notre ministre :

 

OUVREZ DE NOUVELLES NÉGOCIATIONS SUR LE SÉCURITAIRE, L’INDEMNITAIRE ET LE STATUTAIRE OÙ NOUS BLOQUERONS ENCORE L'INSTITUTION !

 

Nous allons nous organiser, nous préparer à cette action d'ampleur nationale et cette fois, nous ne vous laisserons pas l'occasion de casser le mouvement des Personnels Pénitentiaires grâce à des corrompus !

 

Lundi, FO PÉNITENTIAIRE ne prendra pas le risque de faire révoquer un collègue en lui demandant de bloquer un établissement, CAR SI NOUS SOMMES DÉTERMINÉS, NOUS SOMMES AUSSI RESPONSABLES.

En effet, nul doute que la DAP, avec la complicité de ceux qui ont signé, va vouloir se faire le personnel encore mobilisé face à l’injustice !!

 

Alors chers Collègues, chers Amis, chers Camarades, continuons l'action dès lundi sans nous mettre en danger. Et prenons le temps de nous organiser, pour une action massive, dure et décisive !

 

FO PÉNITENTIAIRE appelle toutes les organisations syndicales qui n’ont que la sincère volonté de se battre ainsi que tous les Personnels, tous grades et corps confondus, syndiqués ou non, à se préparer pour entrer le même jour dans une action nationale, radicale et sans compromis ! En 48 h nous pouvons faire plier ce gouvernement !

 

CHERS COLLÈGUES, CHERS AMIS, CHERS CAMARADES, C’EST À VOUS DE NOUS DIRE SI VOUS Y ÊTES PRÊTS ? MADAME LA MINISTRE, À VOUS DE SAVOIR SI VOUS ÊTES PRÊTES À EN PRENDRE LE RISQUE ?

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr