Relevé de conclusions : TRAHISON faite aux personnels

27/01/2018

 

 

Depuis 14 jours, les personnels de Surveillance se sont mobilisés avec COURAGE et DÉTERMINATION, résolument convaincus à ne rien lâcher et faire entendre le cri d’une souffrance qui s’exprime dans nos rangs depuis trop longtemps.

 

L’élément déclencheur, régulièrement rappelé au travers des médias ces jours derniers, a pris sa source au travers d’une grave et lâche agression de quatre personnels au CP de Vendin-le-Vieil, et a fait écho dans les jours qui ont suivi à Tarascon, Mont de Marsan et à Borgo où plusieurs collègues ont failli payer de leur vie l’indifférence et la négligence de nos dirigeants.

 

Des rencontres ont eu lieu à Vendôme où la Ministre et ses proches collaborateurs ont tenté de calmer l’hémorragie et contenir la colère du peuple pénitentiaire en faisant état de propositions décalées contenues dans un relevé de conclusions que nous avons soumis à votre approbation.

 

Le retour a été sans appel et unanime puisque les personnels mobilisés ainsi que nos militants nous ont fait savoir avant même la fin de la soirée leur opposition à la signature de ce relevé de conclusions. Ils ne voient pas en celui-ci des avancées nettes qui préviennent sérieusement les agressions, dont ils sont victimes au quotidien au même titre qu’ils s’estiment toujours être les grands oubliés de ce ministère au regard des propositions indemnitaires que la ministre leur a proposé. En telle circonstance,

 

FO PÉNITENTIAIRE N'A PAS SIGNÉ CE RELEVÉ DE CONCLUSIONS !

 

Seule, l’UFAP-Unsa Justice a signé, ce qui traduit très clairement non seulement une TRAHISON qui est faite à l’ensemble des personnels qui se sont mobilisés, comme à tous ceux qui s’exposent avec honneur aux sanctions disciplinaires…

 

Vous nous direz, ce syndicat n’est plus à cela prêt…après avoir sacrifié l’ensemble des troupes au travers d’un plan de requalification en faveur d’une petite partie du Corps de Commandement, Jean-François Forget transforme l’essai cet après-midi en apposant sa signature sur un relevé de conclusions qui annule tout espoir de passage en catégorie B à l’ensemble des personnels du Corps d’Encadrement et d’Application. C’est purement inadmissible et scandaleux !...

 

Faut-il rappeler que l’UFAP-Unsa Justice ne voulait pas entendre parler de volet indemnitaire, encore moins du statutaire, estimant que cela n’était pas le sujet… ?

Pour l’heure, FO PÉNITENTIAIRE APPELLE LES PERSONNELS À MAINTENIR LA PRESSION EXERCÉE, ce week-end sera le temps d’une concertation avec l’ensemble de nos militants. Celle-ci déterminera les modalités d’action qui vous seront communiquées sur la conduite à tenir dès lundi 29 janvier 2018.

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr