Prison de Rennes-Vezin : Malgré Vendin l'hérésie des directeurs

 

Faute de connaissance des procédures,

 

Faute d'intéressement dans la compréhension des textes,

 

L'UHSA de Rennes vient à nouveau de procéder à une admission sous contrainte sur ordre de la direction du Centre Pénitentiaire de Rennes-Vezin. Elle passa sous silence toutes les règles de sécurité en lien avec un hospitalisé en escorte 2 renforcée.

 

Ce vendredi 12 janvier en début de service de nuit, le gradé en poste à l'UHSA recevait un appel de la direction de l'hôpital Guillaume Regnier pour admettre un détenu en provenance du CP Rennes-Vezin. L'hôpital n'avait plus de lit pour accueillir ce type d'urgence alors que l'UHSA disposait de places.

 

Le hic, c'est qu'il faut disposer des bons formulaires pour une personne sous main de justice et là ce n'était pas le cas.

 

Pas de problème pour l’hôpital, vous n'êtes pas directeur donc nous allons solutionner le problème entre directeurs !!!

 

A 23 h 45, la direction du CPH Rennes-Vezin sur demande de la direction de l'hôpital, ordonnait l'admission sous contrainte en UHSA en faisant fit de la sécurité des personnels pénitentiaire et médicaux le tout en faisant l'amalgame entre les documents Préfectoraux pour avaliser la procédure.

 

Résultat du tour de passe passe… Pour la satisfaction des Directeurs, il se trouve à l'UHSA un hospitalisé qui administrativement ne doit pas y être !

 

Croisons les doigts que l'hospitalisé escorte 2 renforcée ne violente pas les personnels car cela serait de la faute des agents et non des Directions.

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr