Prison de Réau : Semaine infernale au CPSF !!!

 

 

Cette semaine fût très pénible au CPSF. En effet, nous avons eu notre lot d'incidents et certaines situations auraient bien pu se terminer très mal !

 

Nous avons eu :

 

● Une agression aux parloirs.

 

● Un feu de cellule dans la nuit de vendredi à samedi.

 

● Un détenu qui escalade la grille dans la cours de promenade et se retranche sur le toit du préau ce samedi matin.

 

● Une représentation de théâtre dans le gymnase avec des détenus du CDH, de l'UAT, du CDF. Et pour faciliter ce regroupement, des détenus basques du QMC.

 

Nous avons même eu la « chance », durant la représentation au gymnase, d'avoir la présence d'un détenu condamné à une peine de QD... Sa sanction de QD a été suspendue, le temps de la représentation sous prétexte que ce détenu s'était investi dans le projet. Il faut assumer les conséquences de ses actes ! La sanction de QD implique la suspension des activités et non pas l'inverse ! Imaginez le cocktail Molotov que représentait un tel regroupement de profils. Que ce serait-il passé si ce beau mélange fait avec angélisme avait éclaté ? Quel sera la prochaine étape ? L’accès au terrain pour les détenus du QMC ou le CDF ? Des matchs peut-être entre les CDH et le QMC ?

 

Il n’y a décidément plus de limite, même sécuritaire, à leurs délires pour toujours plus de confort pour nos pensionnaires !

 

Quelles étaient réellement les intentions du détenu monté sur le toit du préau ? Une tentative d'évasion peut-être, ou un éventuel repérage pour une futur tentative ? Ce détenu a prétexté avoir sa chaussure en zone neutre et vouloir aller la récupérer. Permettez-nous d'en douter. Lorsqu'il a commencé a monté, il a continué malgré les injonctions des personnels présents.

 

Le bureau local majoritaire force ouvrière : Demande le transfert du détenu ayant escaladé à l'issue de sa peine de QD.

 

Le bureau local majoritaire force ouvrière : Demande à notre direction de stopper immédiatement de mettre en danger les surveillants.

 

Le bureau local majoritaire force ouvrière : Félicite tous les collègues pour leurs sang-froid et le professionnalisme dont ils ont fait part durant ces situations.

 

Lire le communiqué

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr