Prison de Nancy : Chacun ses priorités (ou la course à la prime …)

 

 

Encore une noble quête entamée à grand renfort de fonds public par notre chère administration dans l’espoir, honorable, d’accompagner les détenus en difficultés avec la création du CDS, comprenez le Codétenu De Soutien.

 

Chaque détenu volontaire en tant que CDS, se verra formé sur une durée d’une trentaine d’heures minimum par la Croix Rouge Française pour les premiers gestes de secours, puis sera formé à la détection et au soutien des personnes en crise suicidaire. Pour finir, chaque codétenu de soutien suivra un module de sensibilisation à l’écoute et au soutien psychologique.

 

Force Ouvrière salut et félicite du travail accomplie les personnels et partenaires impliqués dans le groupe de travail pour la mise en place des Codétenus De Soutien. S’il est incontestable que l’implication de tous est nécessaire dans la prévention des suicides et le secours aux victimes, la question de qui fait quoi s’impose à nous aujourd’hui ...

 

Force ouvrière informe notre administration et ses dirigeants bien pensants que les modules suivis par les codétenus de soutien seraient tout autant, sinon plus nécessaires aux surveillants travaillant chaque jour sur la coursive. Les surveillants suivent une formation continue pour le tir, les techniques d’intervention et la sécurité incendie, mais quid des gestes de premiers secours qu’ils devraient être en mesure de maîtriser ?? Par chance, jusqu’à aujourd’hui, à chaque fois que cela a été nécessaire, un surveillant pompier bénévole était présent au moment des faits, mais un jour la chance tournera ... Il conviendra alors peut être d’ouvrir la cellule du codétenu de soutien pour lui demander de l’aide ??? Peut-être serait il envisageable de fournir un trousseau de clefs au codétenu de soutien afin de faire les rondes de sécurité à la place des surveillants ???

 

Allez de l’avant, oui ! Mais pas au détriment des qualités professionnelles des agents de terrain ! Les surveillants doivent être formés avant les personnes détenues. Avant de vouloir briller par le soutien accordé aux détenus, nos dirigeants devraient se soucier en priorité du soutien professionnel qu’ils accordent aux agents de l’administration pénitentiaire.

 

Lire le communiqué.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr