Moulins : Lettre à Madame la Directrice présidente du CHSCT

11/12/2017

 

Madame la Présidente du CHSCT du CP de Moulins, Lors du CTS du 21 novembre dernier, notre syndicat vous a interpellée sur des questions SST (Santé et Sécurité au Travail) concernant les UVF de la maison centrale. En temps qu'élu et secrétaire je me permets ce mail pour un rajout à l'ordre du jour du CHSCT du 14 décembre prochain :

 

Organisation du travail / Règlement intérieur UVF-parloirs centrale.

 

Je suis étonné que ce point n'ait pas été retenu et étudié lors du dernier CHSCT local ni départemental car au-delà des questions SST, les nombreux travaux sur la centrale auraient dû contraindre l'assistant de prévention de réunir les élus CHSCT pour faire un point sur les travaux et les éventuelles problématiques. Les enquêtes sur ces questions étant du domaine du CHSCT.

 

La SST s'inscrit tout au long de l'année et pas seulement les jours de CHSCT. Les personnels devraient tous en être informés et sensibilisés (Plan d'Action Ministériel des Risques Psycho-Sociaux). Les restructurations et travaux ne concernent pas seulement vos proches collaborateurs mais aussi les représentants des syndicats élus en CHSCT qui doivent être pleinement concernés.

 

Concernant les UVF, la relation entre la SST et le positionnement d'un surveillant à l'intérieur des parloirs est clairement établie.

 

Pour sa santé, l'agent est au contact de personnes ayant des relations intimes avec des visiteurs. Les bruits explicites, les gestes et le visuel peuvent perturber. Il y a bien longtemps que les relations sexuelles ne sont plus proscrites dans les parloirs. Humainement pour certains agents, cela peut être difficile à vivre, il en va du respect de sa personne et de sa dignité.

 

Pour sa sécurité, "l'agent parloirs" n'y met plus les pieds depuis les événements tragiques de février 2009 dont certains se souviennent encore. Au mieux, il pourra faire l'objet d'invectives ou de menaces et au pire d'agressions physiques. Nous n'osons pas imaginer une nouvelle prise d'otage...

Lire le communiqué.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr