Prison de Fresnes : Par ici la sortie...

06/12/2017

Pendant une semaine, dans l'indifférence générale, une société privée est venue réparer les filets anti-projections du CP de Fresnes à l’aide d'un chariot élévateur.

 

Indifférence totale: Et pourtant

 

Afin de garantir la sécurité, nos têtes pensantes ont établi de nombreuses règles pour encadrer la sécurisation des établissements pénitentiaires.

 

Tout doit normalement être prit en compte et rien ne doit être sous-estimé.

 

Il faut soit disant que tout soit mis en œuvre pour que les personnes détenues ne puissent s'évader mais aussi qu'aucune tierce personne ne puisse s'introduire dans l'établissement frauduleusement.

 

Mais au CP de Fresnes:

 

Plus besoin d'escalader les murs...pour rentrer et sortir !!!

 

Autoriser des travaux sans aucune sécurisation extérieure, c'est mettre en danger le personnel de surveillance, technique et privé !!!

 

Car l’établissement est alors à la merci d'intrusions et/ou d'évasions.

 

L’évasion, il faut le savoir, une majorité des personnes détenues l’ont en tête. Le domaine de Fresnes n’est pas sécurisé et tout individu peut pénétrer sur le site qui est devenu un vrai gruyère.

 

Des personnes détenues et autres complices extérieurs ont laissé de cuisants souvenirs au centre pénitentiaire de Fresnes, lors de leurs tentatives d’évasions et d’intrusions.

 

En cette période d’insécurité grandissante, sous un plan Vigipirate rouge, et au lendemain des récentes attaques terroristes dont a été victime la France, toutes mesures tendant à assurer et à renforcer la sécurité de tous sont les bienvenues.

 

Il faut rétablir cette notion d'une enceinte pénitentiaire aussi imperméable que possible. Car certains de nos chers pensionnaires sont prêts et attendent patiemment qu’une faille se présente.

 

Le bureau local Force Ouvrière demande aux autorités de l’État une surveillance accrue par les services de police autour de l’établissement pendant la réalisation de tels travaux nécessitant un chariot élévateur.

 

Lire le communiqué.

 

Tags:

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr