Vendin-le-Vieil : Compte rendu comité technique du 09 novembre 2017

 

PRESENTATION DE LA NOTE DE CADRAGE SUR LE BADGEAGE :

 

Une note de service va expliquer l'organisation du badgeage à Vendin le Vieil qui se effectif au 1er décembre 2017. Nous avons cherché à clarifier certains points et tenté de régler ceux qui sont les plus litigieux.

 

FO a demandé que chaque agent puisse avoir un tableau récapitulatif avec l'heure de badgeage exacte (début et fin) pour chaque poste et informant également de l’obligation ou non de badger lors de la pause méridienne.

Le directeur a refusé l'installation d'une deuxième badgeuse (tant pis pour les embouteillages). Vous pourrez badger avant l'heure de référence et cela peut être plusieurs minutes avant, mais tout badgeage effectués après sera décompté du temps de travail dès la première une minute ! Et il en est de même pour tout badgeage avant l'heure de départ (sauf départ anticipé autorisé).

 

ATTENTION : un défaut de badgeage (ex : horaires qui ne correspondent pas à la faction occupée) bloque techniquement la mise en paiement des heures supplémentaires, et primes de nuits et dominicales. Un oubli est une anomalie bloquante : Il faut « régulariser » la situation. A la troisième demande de régularisation dans le bimestre, l'agent subira une réduction horaire de 30 minutes de temps de travail pour chaque demande de régularisation (un imprimé sera disponible). Le dépassement d'heure n'est pas une anomalie. Une retenue comptable pourra être appliquée en cas d'absence d'assiduité de badgeage. Il est fortement conseillé de vérifier quotidiennement la validité de chaque badgeage sur origine, afin éventuellement de faire corriger une anomalie bloquante. Pour FO nous sommes face à une usine à gaz qui fera fonctionner la machine à punir et qui sera source de multiples conflits, incompréhensions et autres injustices.

 

PRESENTATION DU PROJET QER /QDV:

 

Pour FO le délai pour ouvrir dans de bonnes conditions n'est pas tenable. Nous avons exigé le transfert vers d’autres établissements de l'ensemble des détenus de la MC1.

 

La MC1 devrait être vide pour le 15 décembre 2017. Les autres MC devraient à terme être occupées respectivement par 40 détenus au maximum. Les ouvertures dans l'année d'un 2ème QER (1er semestre 2018) et d'un QDV par la suite sont prévues sur le même bâtiment. Le directeur affirme que les besoins étaient actuellement suffisants pour faire fonctionner ce 1er QER, mais que pour les ouvertures suivantes des effectifs en plus seraient nécessaires. Des groupes de travail seront mis en place mais sans les syndicats !

 

En ce qui concerne le personnel : Le directeur privilégie soit une fidélisation au sein de chaque équipe soit une brigade. La seule chose qui est sûr c’est les agents QER continueront à faire des nuits. Ce 1er QER serait implanté au RDC gauche et serait occupé par 12 détenus.

La formation des agents recrutés est prévue du 8 au 28 janvier, en deux groupes de 15 personnes (tout personnel compris). Elle se ferait essentiellement à Vendin. Le contenu de cette formation n'est pas entièrement défini. Il y aura des modules sur l'histoire de l'islam, la sécurité, les repères de la radicalisation. Un deuxième poste d'écoute téléphonique sera implanté au sein même de ce bâtiment (poste fixe, brigade…?).

Selon la vision du directeur, le PIC sera chargé de la surveillance des promenades.

Pour FO c'est totalement inacceptable .Il s'agit là d'une dérive extrêmement dangereuse ! Il n'est pas certain que le secteur socio soit utilisé, donc on ne sait pas s’il y aura du personnel

 

Des salles de sport pourraient être implantées dans chaque aile, ainsi que des bibliothèques. Là encore, rien n'est défini concernant l'avenir des moniteurs de sport et il en est de même du surveillant ateliers (pas de travail pour ces détenus) : où en est l'aspect humain dans ce projet qui avance comme un bulldozer, sans se soucier des dégâts collatéraux pour les personnels ?

 

Les agents mouvements sont voués à disparaître sur ce quartier, remplacés par les ELAC. On modifie de fait la fiche de poste de cette brigade, et cela pourrait encore s'aggraver avec l'ouverture des futurs quartiers.

Enfin, concernant l'encadrement il n'y aura aucun renfort : aberrant dans un secteur aussi sensible. Ainsi, dans un 1er temps les personnels, en cas d'agression, seront plus vulnérables que sur les autres MC puisque ils n'auront pas de surveillants mouvement, et pas de collègues aux autres étages pour leur prêter main forte, avec une population difficile : on marche sur la tête !

 

L'officier responsable de ce bâtiment a aussi en charge l'élaboration du règlement intérieur. Des fiches de postes devraient être prêtes pour le personnel fin décembre.

 

Le QER fermera à 19h00 après le repas, mais le personnel restera jusqu'à 20h00 ; le service de nuit aura ainsi le même horaire de début pour l'ensemble de l'établissement. Des rondes d'écoutes spécifiques sont prévues au sein de ce secteur.

 

Recrutement : Lettre de motivation, entretien, et tests psychotechniques sont prévus.

 

Fonctionnement : L'ouverture est prévue après la formation, donc à partir du 29 janvier par petits groupes. Les mouvements se font un détenu à la fois. La promenade est occupée par 4 détenus maximum. Les condamnés et les prévenus (donc des extractions judiciaires possibles) seront mélangés. Nous avons donc soulevé le problème des nouveaux créneaux parloirs, et donc du personnel nécessaire pour faire fonctionner ce secteur. Là encore rien n'est décidé. Le programme pour chaque détenu sera d'une durée de 4 mois. Un auxiliaire serait désigné sur autre bâtiment pour faire le nettoyage, le repas étant assuré par le personnel de surveillance. La laverie sera fermée pour y mettre la cabine téléphonique.

 

Les organisations syndicales sont conviées à des réunions tous les 8 / 15 jours : Pour vraisemblablement écouter religieusement notre direction !

 

Résumons :

-Les syndicats ne servent qu'à être une chambre d'enregistrement.

-Le calendrier est trop court pour la 1ère étape et flou pour la suite.

-Des points très importants ne sont pas réglés (ex :le schéma de relève sera à refaire).

-Le sort de certains personnel est négligé et on joue aux chaises musicales avec les autres.

-La sécurité n'est paradoxalement pas optimum dans ce projet.

 

ON DIRAIT UNE VOITURE, CONDUITE PAR UN AVEUGLE ET QUI FONCE CONTRE UN MUR !

 

NOUS NE LAISSERONS PAS LE PERSONNEL EN ETRE VICTIME !!

 

Lire le communiqué

 

C'EST LA ROULETTE RUSSE MAIS LES SEULES VICTIMES POTENTIELLES SONT LES PERSONNELS DE TERRAIN !

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr