Indifférence ou mépris ?

08/11/2017

Depuis le 14 novembre 2015 que l'état d'urgence a été proclamé, notre Direction nous a demandé, note de service à l'appui, d'effectuer des rondes d'écoutes en service de nuit en plus de celles déjà existantes.

 

A la maison centrale, les 5 rondes demeuraient et les rondes sur objectifs servaient aussi de rondes d'écoutes. En revanche à la maison d'arrêt, avec 4 rondes déjà existantes, la direction rajoutait 2 rondes supplémentaires.

 

Mais depuis le 1er novembre et la levée de l'état d'urgence,  les agents de la maison d'arrêt se sont demandés pourquoi les 6 rondes étaient maintenues. A quelque chose près, ça tourne toute la nuit à la maison d'arrêt !

 

Nous rappelons qu'une note de la DAP de 2009 préconise 2 rondes œilleton et 2 rondes d'écoute, ce qui se pratique dans la plupart des établissements de la DI mais à Moulins visiblement, nous sommes plus fort que les autres...

 

Mardi 7 novembre au matin, nous avons donc interpellé notre Directrice afin d'en savoir plus.

Elle nous a indiqué que les rondes etaient maintenues à cause du plan "Vigipirate". Sa réponse fût déconcertante de facilité: "alors il n'y a qu'a faire une nouvelle note de service." Il suffisait d'y penser...

 

La pression étant montée d'un cran, les agents ont décidé le soir même de pas prendre les clés. L'officier de permanence s'est déplacé, a prévenu la Direction qui elle, a décidé par mépris ou indifférence de ne pas venir. Nous regrettons que pour que les agents soient entendus, il faille qu'ils décident non pas de ne pas sortir mais plutôt de na pas entrer...

 

Egalement, pourquoi attendre le prochain CTS dans 2 semaines pour parler d'une note de service ? Ce problème pèse chaque nuit sur les agents de la maison d'arrêt qui tournent depuis des mois comme des avions et ressentent à juste titre le besoin de souffler un peu en service de nuit. Est-ce trop demander à notre Directrice que de tenir compte rapidement de l'épuisement de ses agents ?

 

Lire le communiqué

 

Tags:

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Reforme du CDC et du CEA : MERCI aux fossoyeurs du personnel de surveillance

1/1
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr