UISP-FO PACA-CORSE : Prise d'otage à AIX 2



Une infirmière a été prise en otage à l'unité sanitaire du Centre Pénitentiaire d'Aix-2 !


L'incident s'est déroulé le 13 août vers 08h30. Le détenu auteur des faits avait été écroué la veille. C'est un individu déjà très connu pour ses multiples passages dans nos murs et son mauvais comportement.


Dès hier soir il s'est montré véhément et violent, ayant des exigences particulières sur son traitement médical. Reçu ce matin à l'unité sanitaire, comme c'est le cas pour tous les arrivants, il a du estimer que sa prise en charge ne lui convenait pas, et n'a pas trouvé meilleure idée que sortir une lame de rasoir pour prendre en otage une infirmière.


Les ERIS et les forces de l'ordre se sont rendus sur place.

Leur intervention n'a pas été nécessaire, l'incident s'est réglé localement, et surtout sans violence, grâce aux personnels de l'établissement. Le détenu est aussitôt parti en garde à vue.


L'UISP FORCE OUVRIERE PACA-Corse apporte son soutien total à notre collègue infirmière qui, même si elle n'a pas subi de violence physique, restera de toute évidence marquée par cet évènement extremement traumatisant.

L'UISP FORCE OUVRIERE PACA-Corse témoigne également sa solidarité et son soutien à l'ensemble de l'équipe de l'unité sanitaire du CP d'Aix.

L'UISP FORCE OUVRIERE PACA-Corse félicite et remercie l'ensemble des personnels intervenus pour traiter cet incident sans violence : personnels de l'établissement de tous corps et tous grades, ERIS et forces de l'ordre.

L'UISP FORCE OUVRIERE PACA-Corse s'inquète de la recrudescence et de la banalisation de tels actes et ne cessera de dénoncer tout acte de violence perpetré contre un personnel en mission dans l'établissement.

Enfin, L'UISP FORCE OUVRIERE PACA-Corse s'interroge sur la génèse de cet incident :

➡️ Cet individu au profil si particulier a-t-il véritablement sa place dans une structure comme Aix 2 ? ➡Les moyens sécuritaires dont disposent les personnels étaient-ils suffisants pour prévenir cet évènement ?

Ce nouvel incident est, une fois de plus, l'occasion d'alerter notre Garde des Sceaux sur l'absolue nécessité de :

➡️ Remettre de l'ordre dans nos détentions, laissées aux mains de la voyoucratie ➡ Adapter la prise en charge des détenus à leur profil, en classifiant les établissements ➡️ Doter les surveillants d'équipements adaptés à la violence à laquelle ils font face quotidiennement

La violence est omniprésente dans nos détentions, elle est quotidienne, personne n'est à l'abri... et les personnels sont bien démunis pour y faire face !

Aujourd'hui c'est une prise d'otage qui se termine "bien"... ouf ! Il y a moins de 15 jours, ce sont 3 collègues de la MC de Arles qui ont frôlé le drame... ouf !

JUSQU'A QUAND ALLONS NOUS COMPTER SUR LA CHANCE ? A QUAND LE RETOUR A l'ORDRE ET LA SECURITE ?


Lire le communiqué

287 vues

Posts récents

Voir tout

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr

© SNPFO 2019 - Tous droits réservés. Réalisation Pôle Communication SNPFO.