Réunion Post-CAP



Ce jour les Organisations Syndicales représentatives FO, CGT et Ufap étaient reçues à la DAP afin de revenir sur le monceau d’erreurs et autres énormités générées par l’administration lors de campagne de mobilité du mois de juillet.

Rappelez-vous, nos têtes pensantes se gargarisaient à l’avance de notre pseudo éviction de la table de la Commission Administrative Paritaire et se prévalaient d’établir des résultats de mobilités fiables et dénués d’interventions syndicales, qu’elles jugeaient inutiles....

Aujourd’hui encore, nous avons pu constater leur savoir-faire en la matière. Ils avaient osé muter des agents passés dans l’autre monde, oublier des personnels dans leur classement, rendu des surveillants célibataires géographique... Heureusement le ridicule ne tue pas !

Dès l’ouverture de la séance, la Direction de l’Administration Pénitentiaire se montrait plein de professionnalisme en ne voulant pas muter les agents sur les tiroirs liés à leurs propres erreurs.

Mais c’était sans compter sur l’intervention de FO Pénitentiaire. Ainsi, les derniers postes vacants ont pu être attribués, non sans peine !

En effet, sans notre contrôle drastique, l’administration aurait une nouvelle fois muté des agents qui ne pouvaient y prétendre et n’en aurait pas muté certains qui le pouvaient. Entre des demandes liées pas à jour, des dossiers sociaux obsolètes, des oublis de postes ouverts... n’en jetez plus la coupe est pleine et à la fin, c’est le Personnel qui en pâtit !

FO Pénitentiaire dénonce cette gestion qui repose uniquement sur les personnels administratifs de la DAP, esseulés et pressés à souhait, par des chefs ayant comme unique but : leur carrière et avancement.

FO Pénitentiaire ne peut que s’inquiéter des futures mobilités compte-tenu du peu de savoir-faire et de remise en question de la part de la DAP.

Notre Organisation a encore saisi l’administration afin de modifier des erreurs persistantes de ce jour !


Soyez en sûr, certains agents mutés n’auront que peu de temps pour se retourner afin de trouver un logement, scolariser les enfants etc... Mais ça, ça ne compte pas à la DAP visiblement.

Le plus ironique est au détriment des Collègues des promos 197 et 198, car ils ont été écartés de cette mobilité, quand bien même des postes sont restés vacants. Écartés à cause de ceux qui signent tout, sans réfléchir.

Si souvent décriés, aujourd'hui la preuve est faite que les Organisations Syndicales représentatives ont joué pleinement leur rôle : DÉFENDRE L'INTÉRÊT DES PERSONNELS.


Ce qui était vrai d'autant plus aujourd'hui avec ce nouveau mode de fonctionnement !!!

Lire le communiqué

749 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr