Prison du Mans : Une nuit rocambolesque



Jeudi 28 mai 2020, les agents en service nuit ainsi que les agents partis en extraction médicale en fin de service de journée ont vécu une nuit qu’ils ne sont pas prêts d’oublier.

Ainsi, en fin de journée, un détenu en détresse psychologique doit être conduit au CHU.

Pour prêter main-forte a leurs collègues de nuit, des agents de journée se portent volontaires sans se douter qu’ils partiraient pour un si long périple. En effet, les collègues de nuit devant gérer l'arrivée de nouveaux pensionnaires, le gradé prévoit une relève une fois ce flux d'arrivants conduit dans leur nouvelle demeure.

Malheureusement un détenu pyromane va faire modifier les plans et en faire voir de toutes les couleurs aux agents de nuit qui doivent gérer cet énergumène. Pendant ce temps, les agents partis en extraction entrevoient le bout du tunnel.


En effet, au forceps ils obtiennent des praticiens un placement du détenu en chambre sécurisée avant son prochain départ en centre spécialisé.

Malheureusement, l'officier d'astreinte semble découvrir les usages, a savoir que le placement en chambre sécurisée amène a une relève par les Forces de Sécurité Intérieure. Le Directeur d'astreinte est alors sollicité pour réparer la mauvaise appréciation de l'officier. Découvrant également cette pratique ou ne souhaitant pas donner raison a des surveillants, celui-ci se range du cote de l'officier.

Après avoir maîtrisé les départs de feux, les agents de nuit vont devoir conduire le pyromane au CHU, c’est alors que toute relève devient impossible.

Finalement vers 2h45, les agents de journée, relevés par les Forces de Sécurité Intérieure pourront rentrer et rejoindre leur lit, malheureusement pour un court moment de repos car avec une grandeur d'âme et un sens du remerciement inégalé la Direction de permanence, peut-être irritée d'avoir été dérangée pendant sa nuit d'astreinte, exigea leur retour à 10h au travail !

Le syndicat local Force Ouvrière personnels de surveillance de la MA Le Mans-les croisettes FELICITE l'ensemble des personnels de nuit pour leur professionnalisme et la gestion des incidents tout comme nos collègues de journée pour leur solidarité.

Le syndicat local Force Ouvrière personnels de surveillance de la MA Le Mans-les croisettes INVITE nos astreintes à faire confiance aux personnels qui semblent mieux savoir que certains comment gérer certaines situations.

Le syndicat local Force Ouvrière personnels de surveillance de la MA Le Mans-les croisettes EXIGE que notre Directeur prenne quelques cours de savoir-vivre et qu’il EXPRIME toute sa reconnaissance aux agents !


Lire le communiqué

816 vues