Prison de Vendin-le-Vieil : Dialogue social, le grand perdant de 2020



Monsieur le directeur, nous participons à ce C.T. après une longue, trop longue période de mise en hibernation du dialogue social dans notre établissement. Certes, il y a eu la crise sanitaire du COVID, ainsi que des reports en raison de question de gestion de calendrier qui ont empêché pendant un temps de réunir cette instance, mais cela n'explique pas tout. Et ce n'est pas la réunion du 06 mai, officiellement appelée CTS, mais avec un seul ordre du jour, et un seul représentant par OS qui pourra faire illusion.

Les différentes actions du CHSCTD, que vous présidez actuellement, montre pourtant que le travail peut continuer sur la durée, et avec une certaine régularité en dépit des contraintes sanitaires.

A cela s'ajoute la disparition (temporaire ou pas, nous y reviendront) des réunions de synthèse, qui étaient, là encore, l'occasion d'une autre forme de dialogue entre la direction et l'ensemble des agents ; sans parler de votre accessibilité, qui semble à la fois plus difficile et compliquée.

Est-ce une volonté délibérée de vouloir slalomer afin d'éviter toute contrariété ?

Monsieur le directeur, quoiqu'il arrive, l'année 2020 n'aura pas été celle du dialogue social. La fin de cette année ne pourra constituer, au mieux, qu'une forme de rattrapage.

Monsieur le directeur, considérez-vous que cette année 2020 a été accidentelle, et allez-vous par conséquent redonner un nouvel élan au dialogue social dans notre établissement, ou au contraire pensez-vous continuer sur la même lancée, et donc vous contenter de faire le minimum légal, et encore... ?

Lire le communiqué

104 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr