Prison de Val-de-Reuil : Harcèlement moral



Notre organisation syndicale a évoqué à plusieurs reprises le management dictatorial mais aussi les méthodes de gestion injustes de notre direction envers les personnels.

Après s’être attaqué à différents membres de son entourage, notre dictateur a clairement employé la méthode forte envers 3 surveillant.

Ainsi, parmi ces 3 collègues, deux d’entre eux ont fait part de leur souhait de changer de division après avoir été changer d’équipe.

Prenant bien le soin de laisser une trace écrite dans leurs dossiers administratifs, notre « petit homme » leur a transmis sa réponse à travers un courrier digne d’une véritable dictature en employant des mots très forts et totalement disproportionnées vu les faits qu’ils leurs sont reprochés.

Mr le Dictateur a utilisé le mot « EXACTION » dans son courrier


Ce mot signifie selon le Larousse :

Actes de violence, sévices commis à l'égard d'une population Cela a eu de véritables répercussions psychologiques sur nos collègues.

Dans un contexte où l’absentéisme est à la hausse, Mr le Dictateur qui est la première personne à dénoncer cela y contribue directement par un mauvais management et une oppression psychologique.

Force Ouvrière apporte son total soutien à nos 3 collègues victimes de cette dictature.


Force Ouvrière condamne de nouveau cet harcèlement moral et cette gestion qui use de la division et du mensonge pour mieux régner.

Lire le communiqué

271 vues