Prison de Tours : AGRESSION



Mes très chers collègues, c’est avec émotion que je vous fais part de l’agression qui s’est déroulée le 11/05/2020, en fin de matinée à la M.A TOURS.

Je tiens à saluer le courage des personnels qui sont intervenus ce matin, mes pensées vont bien évidement à nos collègues blessés par cet individu que nous nommerons pour l’usage de cet écrit par le pseudonyme de « HAMINUIT ».

En effet, vers 10h30 lors de la distribution cantine du deuxième étage par le collègue brigade , à l’ouverture de la cellule 209, HAMINUIT passe en force sur la coursive, prétextant vouloir voir le chef !

Le surveillant brigade le reprend avec autorité afin qu'il réintègre mais sans succès, le détenu est parti d’un pas vif vers le 1 er étage, l'agent brigade appuyé du surveillant 2 étage sont descendus immédiatement au 1 er étage afin de raccompagner cette âme perdue...

Pendant le trajet des escaliers le détenu « HAMINUIT » a vociféré des menaces en vers les collègues en ces termes « toi ! Je sais où tu habites ! Je vais vous trouver, vous violer, vous crever et vous pisser dessus ».

Malgré l‘atmosphère tendue, les surveillants ont fait preuve d’un grand professionnalisme et ont gardé la tête froide ainsi que les idées claires . F.O attendra avec intérêt une réponse judiciaire forte pour ces actions.

Arrivé au deuxième étage le détenu est raccompagné devant sa cellule et à ce moment précis, profitant de la promiscuité de la passerelle pouvant contenir qu’un agent, il fait un volte face rapidement et sans prévenir, puis avec la plus grande lâcheté s'en prend physiquement au surveillant de l'unité, dans cette lutte, le détenu arrive à se servir de la porte afin de la claquer violemment sur le surveillant dont la mains fut touchée implacablement. Il a fallut l'intervention du premier surveillant ainsi que d'autres collègues afin de porter secours aux agents et de maîtriser le détenu violent.

Bilan, 2 agents blessés dans l'événement tragique qu'a orchestré ce détenu connu pour sa violence et sa malveillance. Des dépôt de plaintes suivront et les agents pourront compter sur notre organisation.

Le bureau F.O demande au directeur de saisir le directeur interrégional pour qu'il puisse transférer ce triste personnage à l'issue du quartier disciplinaire.

A mes collègues : prudence est mère de vertu.


Lire le communiqué

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr