Prison de Saint-Maur : Le vengeur masqué a encore frappé




Après l’équithérapie, la peinture et le jardinage, L’ESCALADE arrive enfin à la Maison Centrale de Saint-Maur.

Comment la direction a pu-t-elle prendre la décision de placer en détention normale un tel détenu connu et reconnu pour des faits similaires dans les différents établissements qu’il a fréquentés.

Il a suffit de deux jours pour qu’il nous démontre toutes ses capacités de grimpeur, un petit manège qui a duré 8h et a mobilisé un maximum d’agents sans compter l’intervention des E,R,I,S de Paris du S.A.M,U et des pompiers. Les mots du psychiatre étaient pourtant clairs, et offraient peu de possibilité de prise de conscience de la part du détenu...en résumé (DÉBILE)...la prison ou les JO il a fait son choix.

Il est temps pour la DIRECTION de prendre ses responsabilités, mais pourquoi ne l’a-t-elle pas laissé à l’isolement ???

Une maison centrale ne se gère pas comme un club de vacance.

F.O tient à féliciter l’ensemble des Agents, Gradés, Officier de permanence, ERIS et les personnels médicaux pour leur grande implication et leur réel professionnalisme dans la gestion d’une telle situation.

Le CEA a une fois de plus démontré la qualité de son travail malgré des décisions qui vont à l’encontre même du bon sens et de la sécurité de l’établissement.

Lire le communiqué

610 vues

Posts récents

Voir tout