Prison de Saint-Martin-de-Ré : La dictature de l'absuRdité En Marche



Bienvenue en Absurdie.

L’Absurdie comme chacun sait est une île carcérale située dans l’océan atlantique. Elle est rattachée et gérée au territoire national par un « bureAu Politique central » qui reçoit ses ordres d’un « pouvoir central ». Ce dernier est composé de technocrates carriéristes sophistes, plus enclin à imposer leur mégalomanie intellectuelle à marche forcée et au pas de l’oie que de faire progresser démocratiquement et positivement la collectivité.

Sur le terrain, cela se traduit par une succession de décisions et de «consignes natonales» absurdes de sens appliquées avec soins par une armée de collaborateurs en mal de récompenses et soucieux d’obéir aveuglément au « pouvoir central ».

Nous sommes « en guerre » sanitaire...Eh bien heureusement que ce n’est pas une « vraie guerre »...

Passons l’épisode des masques iui ne servent à rien... les collaborateurs divulguent sans états d’âmes les consignes, mettant en danger la santé du personnel....

Passons l’épisode du « restez chez vous » en repos, histoire de mieux descendre vos heures supplémentaires. C’est la cour des comptes qui va être contente, les chiffres rien que les chiffres.

Passons l’épisode où on découvre pendant plusieurs semaines 2 étages, mettant à mal l’organisation de fonctionnement et la sécurité du personnel en détention, la sécurité après tout n’est qu’une affaire d’appréciation personnelle, l’important ce sont les chiffres : d’avantage de repos, encore et encore des repos, « on ménage les troupes », il faut profiter de cette aubaine de « guerre sanitaire » pour faire passer tout et n’importe quoi.

Le contrat est en passe d’être rempli : après les heures supplémentaires en chute libre, voilà que les troupes du régime totalitaire s’attaquent aux congés des postes fixes sous prétexte que cela ferait trop de congés à poser après le confinement : c’est un festival , non plus d’absurdité mais de stupidité...dans la précipitation.

Les postes fixes ont toujours pris en bonne intelligence de terrain du 1er janvier au 31 décembre leurs jours de congés en respectant les règles de présence des remplaçants.

Que cherchez-vous à faire ? De la provocation gratuite ou bien est-ce votre timocratie naturelle iui ressort ?

A moins que vous souhaitez absolument à énerver le «petit peuple»...


Sans votre «petit peuple» vos établissements ne fonctionnerons bientôt plus...

Lire le communiqué

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr