Prison de Saint-Denis Domenjod : Livraison à domicile



Ce samedi 09 janvier, un nouveau cap a été franchi dans notre établissement.

Après des expériences la nuit, une livraison par drone a eu lieu vers 16h15 sur la cour haute du bat H.

Immédiatement l’alerte est donnée par l’agent en poste au mirador sud. Conjointement l’agent PCI met en alerte l’LESP, officier de permanence et l’aviation civile.

Il est entrepris très rapidement une fouille aux abords de la cour.

L’agent en poste à la guérite promenade identifie un détenu qui s’empare du colis mais au vue de la configuration du poste il ne peut localiser le drone.

En même temps les agents du bâtiment bloquent les mouvements et interviennent dans plusieurs cellules pour récupérer des » yoyos « qui transitaient vers la cour de promenade.

Vers 16h25 l’hélicoptère de la gendarmerie survole l’établissement. Lors du retour promenade avec les renforts de l’ELSP, des fouilles ciblées sur quelques détenus ont lieu.

Une nouvelles fois les personnels du CP ont fait preuve d’un grand professionnalisme et d’une très grande réactivité.

Cependant au vue de ce nouvel incident, il nous apparait utile de rappeler :

L’importance du poste PCI 2, car samedi l’agent PCI était seul, et sans son expérience et sa connaissance du poste nous aurions été en grande difficulté.

La couverture des postes HRO et fr1 impairs et surtout le week-end permettrait un renfort de personnels dans de telles circonstances.

FO demande le renfort de la guérite promenade lors de ce type d’incidents. FO demande la mise en place d’une fouille pour le bâtiment H.

Fo exige une sanction disciplinaire exemplaire pour tous individus qui s’approchent ou récupèrent un colis, avec un transfert de l’intéressé à l’issue.

Fo demande des récompenses et félicitations à la hauteur de l’engagement des personnels qui sont intervenus face à cet incident grave.


Lire le communiqué

303 vues