Prison de Reims : Solidarité



Ce matin, à 06h45 les personnels de la maison d’arrêt de Reims ont tous décidé de retarder la prise de service pour montrer leur solidarité aux personnels de Liancourt, Beauvais, Pau, Grasse agressés la semaine dernière.

NON

Nous ne pouvons pas accepter de continuer à subir des agressions de plus en plus graves, et ceci jusque devant nos domiciles, sans réagir !

Depuis 2018 notre organisation syndicale Force Ouvrière Pénitentiaire ne cesse de réclamer une sécurité digne de ce nom, avec la mise en place de toutes les mesures indispensables (classification des établissements, pistolet à impulsions électriques, chien de défense, etc) à la protection de l'intégrité des agents.

Pour autant, depuis 2018 rien n’a changé ! Les personnels subissent toujours de plus en plus d’agressions graves, sans aucune réponse concrète de leur administration, qui est décidément bien plus prompte à sanctionner ses agents qu’à les protéger !

Monsieur le ministre de la Justice, vos personnels sont à l'agonie depuis des années, il serait temps de réagir avant qu’un drame n'arrive ! Un jour vous aurez la mort d’un agent sur la conscience et il sera trop tard pour prendre des mesures coercitives !

Nous avons des droits, et vous avez des devoirs ! Nous réclamons de travailler en sécurité !

Soyons tous unis et tous solidaires pour aller chercher une réelle sécurité !

Lire le communiqué

91 vues