Prison de Réau : L'huile est une arme !



Vendredi Dernier, de nouveau à l’UAT, un détenu ne cesse de frapper contre la porte de sa cellule.

Une odeur d’huile chaude s’en dégage, la décision est prise de couper l’électricité et d’attendre qu’elle refroidisse avant toute ouverture de porte. Le détenu sera ensuite placé au quartier disciplinaire.

Lors de sa prise en charge par les ELAC, nos collègues ont dû intervenir dans sa cellule dont il avait couvert le sol d’huile.

Le lendemain le détenu lève le doute sur cette suspicion et déclare que l’huile bouillante était bien destinée aux personnels de l’UAT !

Le pire a été évité, mais pour combien de temps !?

Le syndicat local Force Ouvrière demande la suppression immédiate de cette cantine. Elle n’est en rien indispensable à la vie de la personne détenue.

Par contre, il est certain qu’elle met gravement en danger la vie des personnels. Arrêtons les dégâts !

En maintenant cette cantine, l’administration nous met sciemment en danger ! Il faudra assumer si d’autres collègues viennent à être touchés, meurtris à vie !!!

Le syndicat local Force Ouvrière félicite grandement la gestion faite de l’incident.

Le syndicat local Force Ouvrière rappelle l’importance et la nécessité de maintenir notre équipe ELAC

telle qu’elle existe et de ne pas l’englober dans le projet au rabais de mutualisation des postes ELSP.

Le syndicat local Force Ouvrière demande le transfert de cet ingérable qui menace quotidiennement le personnel, confectionne des armes artisanales, inonde et dégrade les cellules, multiplie les injures raciales .....


Lire le communiqué

539 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr