Prison de Qiévrechain : EPM ou Jungle ?



MEMBRES DE LA DIRECTION et OFFICIERS, alors que vous nous parlez dans vos pseudos-réunions d’unités, d’absentéisme et de table de congés, vous devriez revoir vos priorités en remettant de l’ordre dans votre détention brinquebalante.

Depuis plusieurs jours les mineurs et tout particulièrement la bande des MNA brave le règlement avec une désinvolture sans limites : retours du secteur socio-éducatif chaotiques, cris, escalades de grillages, jets de projectiles, insultes anti-français, refus de changer de cellule...Ces voyous qui ont peur d’aller en détention majeurs mentent sur leur âge et auraient tort de s’en priver puisqu’ils sont aveuglément orientés par une justice laxiste ! Des tests fiables pour déterminer l’âge existent mais cela demande de la volonté et de ne pas faire passer ses convictions avant l’intérêt général.

Cette cohorte violente et insolente transforme l’EPM en un Centre de Loisirs, MNA signifie en fait Majorité Non Assumée. Dégradations quotidiennes de fenêtres et téléviseurs, pressions sur les détenus les plus faibles, caïdat, détenus qui se confinent d’eux-mêmes, et le summum lorsqu’une activité BMX ne convient pas à ces sauvages, ils cassent le matériel des intervenants. Qui va payer ? Le contribuable encore une fois car l’EPM ne dispose pas d’une imprimerie fiduciaire !!!

Aucune réaction de la part de la Pénitentiaire qui a plusieurs gares de retard et qui cède quotidiennement à la pression de ces détenus, et complicité de certains membres de la PJJ qui achètent systématiquement la paix sociale en voulant imposer systématiquement des activités crêpes, sport, etc.

CASSEZ, INSULTEZ, FRAPPEZ, VOUS FEREZ DU SPORT TOUT LE WEEK-END ET DES COOKIES !

Récemment votre Chef de Détention a conseillé de prendre des vacances forcées à un collègue excédé par les VOYOUS qui jetaient leurs couverts par la fenêtre, en rajoutant que ce surveillant expérimenté avait peur. Cela en dit long sur la considération envers les agents, nous conseillons pour notre part au CDD qui gère les MNA à l’affect et aux propos parfois douteux, de partir en retraite. Il est vrai que le carriérisme dénature les individus !

1/30ème, contradictions devant la population pénale, gestion de la détention mollassonne, nous ne serons jamais vos putes ou vos soumises et les majordomes de voyous. Direction et Officiers, réveillez-vous avant que cela ne dégénère, vous n’avez pas aimé 2020 ? Vous allez détester 2021 !

Lire le communiqué

130 vues