Prison de Nice : AGRESSION !



Le 21 septembre 2020 à la Maison d'Arrêt de Nice les personnels ont du faire face à un déferlement de violence !

Suite à la commission de discipline, un détenu hébergé au quartier d'isolement doit être placé au quartier disciplinaire. Ce dernier refuse ce placement et fait savoir qu'il résistera et n'hésitera pas à faire preuve de violence envers les agents.

Il est donc décidé de former une équipe d'intervention, composée de 4 agents équipés des tenues pare-coup, et de 2 agents équipés d'ARI, afin d'aller chercher le détenu en toute sécurité.

L'enragé a tenu parole et avait bien préparé son attaque, en bouchant l’œilleton, en obstruant l'entrée de la cellule au moyen d'une armoire, de son lit, de son réfrigérateur... et en déclenchant un début d'incendie.

L'agent en première ligne dégage l'accès, et c'est à ce moment que le détenu, qui était perché en équilibre sur la cabine des WC leur saute dessus à pieds joints au niveau de la tête. Sous la violence du choc, un agent perd son casque d'intervention. S'en suit un déferlement de violence, le détenu frappant à coups de poings et coup de pieds tout ce qui se trouve à sa portée, sans oublier d'insulter et menacer les agents qui tentent de le maîtriser. Le détenu ayant préalablement répandu de l'eau sur le sol, ce dernier est glissant, rendant l'intervention encore plus difficile.

Une fois maîtrisé, entravé et menotté, le forcené continue d'insulter les agents et les menace de mort en leur promettant des représailles en dehors de l'établissement.

C'est un véritable guet-apens auquel ont du faire face les personnels ! Une agression soigneusement préparée et préméditée ! Le bilan est lourd : 3 agents blessés :

Nous sommes en attente d'examens complémentaires pour évaluer l'ensemble des blessures de nos collègues.

Force Ouvrière leur souhaite un prompt rétablissement et leur apporte son soutien inconditionnel.

Force Ouvrière exige une sanction disciplinaire exemplaire envers cet individu ainsi que son transfert, à l'issue de sa peine de QD.

Force Ouvrière félicite les agents qui sont intervenus pour leur professionnalisme et leur sang-froid, et les accompagnera dans toutes leurs démarches.


Lire le communiqué

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr