Prison de Nantes : Vers une poudrière ???



Depuis quelques jours un regain de tension entre personnes détenues est palpable sur le QMA de Nantes. En effet il semble que des conflits nés à l'extérieur de nos murs viennent polluer la gestion de la détention et le quotidien des agents.

De plus, l'afflux d'arrivants de ces dernières semaines dans le contexte sanitaire actuel accroît les difficultés et la bonne gestion des bâtiments.

Hier, avant midi les personnels ont du intervenir sur la panoptique pour séparer des usagers qui se bagarraient avec une grande violence. L'intervention rapide de l'agent présent sur le secteur en attendant les renforts a permis de ne pas assister à un pugilat.

Plus tard en fin d'après-midi lors de la remontée du second tour des promenades au niveau du SAS de sortie nos collègues ont certainement évité le pire pour la victime.

En effet, un détenu en possession d'une arme par destination s'est jeté sur un autre pensionnaire qui sortait devant lui. La réactivité et le professionnalisme de nos collègues ont empêché que l'objet tranchant qui visait la tête de la victime n'atteigne sa cible. Malheureusement, en saississant le bras de l'agresseur, un des notres a été blessé et entaillé par cette arme en dessous du genou.

Pour achever cette journée nos collègues interviendront en cellule pour séparer deux co-détenus qui se bagarraient à coups de casseroles.

Par chance, les mesures sanitaires actuelles permettent d'éviter une situation qui pourrait être bien pire sans les promenades uniques.

Malgré tout, les personnels ressentent que la situation devient explosive.

Le syndicat local Force Ouvrière personnels de surveillance du centre pénitentiaire de Nantes félicite l'ensemble des personnels intervenus sur l'ensemble des incidents de la journée d'hier.

Le syndicat local Force Ouvrière personnels de surveillance du centre pénitentiaire de Nantes appelle l'ensemble des personnels à la plus grande vigilance en cette période de tension et à assurer leur sécurité.

Le syndicat local Force Ouvrière personnels de surveillance du centre pénitentiaire de Nantes souhaite un prompt rétablissement à notre collègue blessé par cette arme et espère que l'Administration saura reconnaître la qualité et l'efficacité de son intervention au détriment de sa propre intégrité physique.

Lire le communiqué

202 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr