Prison de Nantes : Lourde agression



Mardi 3 juin, peu avant 13h00 au QCD, notre collègue Premier surveillant aux ateliers a subi les foudres d'une « crapule ». Ce détenu libérable en 2027 et déjà connu pour ses réticences récurrentes à appliquer les règles en usage, a malheureusement encore fait parler de lui.

En effet, malgré les mesures sanitaires actuelles, ce détenu s'est retrouvé sur la zone de contrôle des ateliers avec des détenus n'appartenant pas à son groupe.

Le Premier surveillant s'est alors attelé à expliquer au détenu qu'il n'était pas dans le bon groupe et lui a demandé de regagner son étage.

Tout en gesticulant, ce « voyou » manifestait son mécontentement avec véhémence. Alors qu'il s'en allait vers son bâtiment, il a subitement fait demi-tour puis a saisi les épaules du Premier surveillant avant de lui asséner un violent coup de tête.

Les collègues présents maîtrisèrent rapidement le détenu qui a été conduit en cellule disciplinaire.

Grièvement blessé et sonné par la violence du choc, notre collègue a dû attendre l'arrivée de SOS médecin pendant près de 2 heures, les services de secours ne s’étant pas déplacés !

En ces circonstances, sur un secteur sinistré par l'absence d'un officier, de l'un de ses 3 agents et de notre gradé de secteur, le syndicat local Force Ouvrière personnels de surveillance s'étonne de la décision de la Direction du Centre Pénitentiaire d'avoir immédiatement fait reprendre les mouvements vers les ateliers.

Le syndicat local Force Ouvrière personnels de surveillance du CP de Nantes apporte tout son soutien à notre Camarade lourdement blessé : probable traumatisme crânien, une dent de perdue, la mâchoire abimée et un œdème à la tempe.

Le syndicat local Force Ouvrière personnels de surveillance du CP de Nantes remercie la Direction du Centre de Détention pour le soutien manifesté à l'agent blessé.

Le syndicat local Force Ouvrière personnels de surveillance du CP de Nantes se réjouit du transfert à venir et attend une sanction disciplinaire exemplaire.


Lire le communiqué

815 vues

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr