Prison de Nancy : Stop aux violences faites aux personnels à l'issue de leur service du soir



Les agents du CPNM ont été victimes à plusieurs reprises de violences verbales et physiques à leur sortie de l’établissement.

Dernièrement une bande de voyous postés devant le supermarché, à quelques mètres du CPNM, ont caillassé un passant en voiture. Fort heureusement aucune blessure ni dégât matériel ne sont à noter.

Un groupe d’individus a également insulté un agent terminant son service.

Malgré le confinement instauré pour tous, ces individus ont quand même pu porter atteinte aux agents qui garantissent la sécurité publique.

Les agents pénitentiaires subissent déjà des violences extrêmes au sein des établissements, insultes, crachats, violence physique.

Pour Force ouvrière, il est hors de question de continuer à subir ce genre de comportements qui restent impunis.

Pour Force ouvrière, les agents pénitentiaires ne peuvent supporter de se faire malmener à l’extérieur comme à l’intérieur d’ailleurs.

Force ouvrière demande des patrouilles de police régulières aux heures de sorties à savoir 19h/19h15.

Force ouvrière apporte tout son soutien aux collègues et sera toujours à votre écoute.

Lire le communiqué

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr