Prison de Nancy-Maxeville : Crachat Acte IV - Scène I



Ce 19 octobre 2020 vers 15 h 50 lors de la remontée des promenades, un détenu du CD, déjà coutumier d’agression, faisait du tapage, mécontent de n’avoir pas obtenu de balai, il s'en est pris au surveillant en lui crachant dessus. Heureusement l’agent n’a pas été atteint.

Lors de sa mise en prévention vers 16h00, ce détenu n’a rien trouvé de mieux que de cracher à nouveau au visage du premier-surveillant et a menacé de recommencer dès qu’il en aurait l’occasion.

Résultat : Le premier-surveillant devra se rendre aux urgences pour être testé.

Force ouvrière rappelle qu’il s’agit d’une énième fois que les personnes détenues utilisent les crachats comme arme envers les personnels dans la période actuelle de COVID.


Force ouvrière demande à la direction et l'encadrement de ne pas banaliser ce genre d'agression.

Force ouvrière demande la plus lourde des sanctions pénale et administrative à la hauteur de ces actes.


Force ouvrière apporte tout son soutien aux victimes et reste à leur disposition pour les accompagner dans leurs démarches.


Force ouvrière félicite les agents pour leur professionnalisme et la bonne maîtrise de la situation.


Lire le communiqué

77 vues