Prison de Nancy-Maxeville : crachat, acte II scène I



Ce jour, le 28/05/2020 lors de la commission de discipline, un détenu mécontent de sa peine de QD refuse de se soumettre à la fouille protocolaire et s’emporte contre le personnel présent.

En réponse, ce dernier n’a rien trouvé de mieux que d’envoyer un gros crachat en pleine poire des collègues qui ne faisaient rien d’autre que leur travail . Il aura fallut l’intervention des agents équipés afin de mettre fin à l’incident.

Résultat : 2 agents emmenés en urgence pour être suivis et testés, dont un qui a subit un lourd traumatisme au niveau de l’épaule.

Il est de plus en plus récurent que les personnes détenues ont recours aux crachats, arme d’attaque féroce pendant le COVID19.

Force ouvrière demande la plus lourde des sanctions pénale et administrative à la hauteur de ces actes.

Force ouvrière rappel qu’il s’agit de la seconde fois en 15 jours, que les agents subissent une telle humiliation au sein du CPNM.

Force ouvrière apporte tout son soutien aux victimes.

Force ouvrière félicite les agents équipés pour leur professionnalisme et la bonne maîtrise de la situation.


Lire le communiqué

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr