Prison de Nancy-Maxéville : Manipulation, mais de qui se moque-t-on !



Pendant la crise du COVID les agents du CP NANCY, tous grades confondus, se sont particulièrement mobilisés et investis, ils ont agi avec grand professionnalisme et ont assuré un travail exemplaire en ne comptant pas leurs heures dans cette période difficile.

Ainsi après avoir travaillé 7jours ou 7 nuits d’affilée en 12 heures, les agents ont été placés 14 jours en AAE, CAD.

Pour Force Ouvrière, ces 14 jours sont une quatorzaine puisque imposé par la Direction pour éviter la propagation du virus, ils ne doivent donc pas être décomptés pour le calcul de la prime exceptionnelle.

En effet : il est stipulé dans la note de la DAP :

« l’ensemble des personnels qui est venu travailler en présentiel ou en télétravail est éligible de droit. Une modulation sera appliquée cependant sur la base de la prime qui s’élève à 1 000€ net. Cette modulation s’opèrera en fonction du nombre de jours d’absence (CA/ CMO Toutes causes/AAE/ASA). La quatorzaine ne rentrant pas dans le cadre de cette modulation si elle a été imposée par l’administration. »

Cette prime Covid est la prime de la division. La vraie reconnaissance que les agents attendent c’est une reconnaissance statutaire, indemnitaire et sécuritaire.

Si une deuxième crise sanitaire venait à survenir, sachez messieurs qui nous gouvernez sans connaître la réalité du terrain, qu’il ne faudra plus compter sur l’ensemble des personnels tous grades confondus.

Lire le communiqué

SYNDICAT NATIONAL PENITENTIAIRE FORCE OUVRIERE

3 Avenue de Bellevue 91210 DRAVEIL –Tel : 01.69.39.10.00

www.fopenitentiaire.fr – Courriel : secretariat@fopenitentiaire.fr